Le Magazine Du Vin

Edition du 01/09/2015
 

Mas de DAUMAS-GASSAC

Coup de cœur

Mas de DAUMAS-GASSAC

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Daumas Gassac, c’est d’abord un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le grand savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l’académie de Bordeaux, qui a découvert qu’il existait au milieu du massif de l’Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d’un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...).


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Daumas Gassac, c’est d’abord un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le grand savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l’académie de Bordeaux, qui a découvert qu’il existait au milieu du massif de l’Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d’un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...). Ce terroir de grèzes glaciaires accumulées par les vents lors des glaciations de Riss, Mindel et Guntz, apportent les trois éléments qui conditionnent l'existence d'un grand cru : sols profonds où les racines de la vigne peuvent descendre s'alimenter en profondeur; sols parfaitement drainés où les racines de la vigne ne rencontrent jamais d’humidité, sols pauvres qui exigent de la vigne souffrance et effort pour créer les arômes rares... L’exposition du vignoble sur pentes Nord accentue l’effet du micro climat froid, en réduisant, surtout pendant l’été, les heures d’ensoleillement. C’est ce micro climat qui retarde la floraison de la vigne de près de trois semaines sur la moyenne du Languedoc. Si la découverte du terroir doit tout à Henry Enjalbert, les procédures de vinification et d’élevage doivent tout à Emile Peynaud : vinification médocaine, longues fermentations et macérations (trois semaines), élevage bois durant 12 à 15 mois dans des barriques bourguignonnes et bordelaises de 1 à 7 ans, collage à l’albumine d’œuf, pas de filtration... “Le 2014 est un millésime marqué par des conditions climatiques exceptionnelles avec beaucoup de sécheresse donc peu de raisins, ce qui explique les 40% de récolte en moins, nous raconte Roman Guibert. La vendange a été précoce et s’est déroulée durant la première quinzaine de septembre. Daumas-Gassac Blanc 2014 s’exprime avec un beau grain dans la lignée du 2013. Joli sucre résiduel balancé par cette belle acidité ce qui donne ce bel équilibre. Belle expression du Viognier qui donne des notes de fleurs blanches, abricot. L’assemblage reste inchangé : Chardonnay, Viognier, Petit Manseng et Chenin blanc. Daumas-Gassac rouge 2014 est toujours à l’élevage, c’est l’un des millésimes les plus précoces de ces vingt dernières années. On n’a pas l’expression de vins mûrs, bel équilibre entre concentration-alcool-acidité. Ce qui est frappant, c’est cette belle fraîcheur dans les vins, d’ailleurs, c’est un peu notre marque de fabrique à Daumas-Gassac. Belle expression de petits fruits rouges, un peu moins de notes d’épices. Ce sont des vins très digestes grâce au taux d’alcool assez modéré, un vin très accessible jeune mais qui a aussi un bon potentiel de garde.” Pour l’instant, on excite nos papilles avec ce grand Mas de Daumas Gassac rouge 2012 (80% Cabernet-Sauvignon, plus 10 cépages différents), d’une maturité exceptionnelle, de belle intensité, aux arômes de fruits rouges cuits et d’épices, d’une belle charpente, aux tanins puissants, d’excellente garde. Très beau 2011, racé et coloré, concentré, un vin très riche, de belle robe dense et profonde à reflets violines, avec ce nez très expressif de fruits noirs (cerise, cassis, mûre sauvage), et des touches légèrement épicées, de bouche charnue. qu’il faut bien évidemment laisser s’épanouir. Le 2010, corsé, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois, de truffe et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille), d’une belle ampleur au palais, est un vin puissant et très chaleureux, de très grande évolution.  Splendide Daumas blanc 2013, 25% Viognier, 25% Chardonnay, 25% Petit Manseng, 15% Chenin blanc et 10% d’une collection de cépages dont le Courbu du Béarn, la petite Arvine du Valais, le Rolle de Provence, la Marsanne du Rhône et dix autres grandissimes variétés européennes. Récolte 100 % manuelle. Vinification originale comprenant une macération pelliculaire à 10° pendant cinq à sept jours, fermentation sous Inox à 20/25° pendant trois semaines, filtration alluvionnaire sur terre fossile, ensuite retour dans l’Inox ; enfin, une seconde filtration de sécurité sur plaque avant la mise en bouteilles... Un grand vin racé, unique par sa complexité spécifique d’arômes, d’une très grande expression avec ces nuances de narcisse, de poire, de pêche... et toujours ce splendide et délicat côté grillé. Le blanc 2012 est dans la lignée d’une couleur aux reflets verts, au nez très aromatique marqué par des arômes de fruits à chair blanche, charmeur, gras mais avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité en bouche, avec des notes d’agrumes et de fruits exotiques au palais, très équilibré et très aromatique. Le 2011, aux senteurs subtiles de petits fruits jaunes mûrs et de pain grillé, est un vin gras mais très frais, d’une belle finale, de bouche riche, fine et persistante. Goûtez l’Albaran rouge, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Syrah, élevage entre 8 à 9 mois en barriques, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois. Dans un autre style, pour tous les jours, on se fait plaisir avec le Guilhem rouge, aux arômes de violette et de mûre, fraise en bouche, un vin “comme autrefois”.

   

Mas de DAUMAS-GASSAC

Aimé Guibert et ses Enfants

34150 Aniane
Téléphone : 04 67 57 71 28
Télécopie : 04 67 57 41 03
Email : contact@daumas-gassac.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
BUNAN
FONTCREUSE (Ca) (Bl) (r)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
L'OLIVETTE (Bl) (r)
PRADEAUX
TERREBRUNE (Bl) (r)
VANNIÈRES (r)
BAUMELLES (r)
La CHRÉTIENNE (r)
DUPUY DE LÔME
COTES-DE-PROVENCE

JAS D'ESCLANS (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
SUMEIRE (Bl) (r)
DRAGON (Bl)
FONT DU BROC
MAIME (Bl) (r)
POURCIEUX (Bl) (r)
RIOTOR (r)
SAINTE-LUCIE (r)
TERRE DE MISTRAL (r)
VALCOLOMBE (Bl) (r)
VAUCOULEURS (Bl) (r)
BERNE (Bl) (r)
JACOURETTE (r)
JASSON (r)
La JEANNETTE
MONTAUD
PEIGROS
ROUËT
SAINT ROMAN D'ESCLANS (r)
TOURNELS (Bl) (r)
CLOS DES ROSES (r)
DIABLES (r)
PEYRASSOL (r)
VALENTINES
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
BEAUPRÉ (r)
CAMAÏSSETTE
La GRAND'VIGNE (CV)
AUTRES APPELATIONS

FONTLADE (CV) (r)
A RONCA (C)
LOOU (CV) (Bl) (r)
MAESTRACCI (C) (Bl) (r)
OLLIÈRES (CV) (Bl)
PERALDI (C) (Bl) (r)
GENTILE (C)
TOASC (B) (Bl) (r)
TRIANS (CV) (Bl) (r)
SAN MICHELI (C)
TEDDI (Corse)
ANGLADE (IGP)
CULOMBU
TORRACCIA (C)
ALIVU
LAFOUX
GRANAJOLO



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BAGNOL (Ca)*
SAINT-LOUIS (Ca)
AZUR
COTES-DE-PROVENCE

NESTUBY (r)*
PIQUEROQUE
GARBELLE*
La SANGLIERE
(TROIS TERRES)
(ASPRAS*)
LOUP BLEU (r)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
VAL DE CAIRE
(BARGEMONE)
AUTRES APPELATIONS

PERO LONGO (C)*
(VALLONS de FONTFRESQUE (CV)*)
VINCELINES (Bellet)
ISLES ST-PIERRE (IGP)
ATTILON (IGP)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
(VAL DE GILLY*)
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
(TOUR SAINT-HONORÉ*)
(GISCLE (r))
AUTRES APPELATIONS

(DALMERAN)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Les CASCADES


Un petit vignoble de 6 ha en conversion vers l’agriculture biologique. Des propriétaires passionnés : par leurs ânes et moutons, qui s’occupent de tondre l’herbe, et par la volonté d’élever des vins francs que l’on partage généreusement. Voilà un savoureux Corbières cuvée Galaura rouge 2012, de jolie robe intense, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de fruits rouges mûrs caractéristiques (pruneau, myrtille), de bouche pleine. Excellent Cascade rouge 2012, de couleur profonde, bien corsé, où dominent les fruits mûrs, aux tanins fondus, bien en bouche. Belle cuvée S 2011, Grenache, un vin sans sulfites, un vin de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d'une jolie finale épicée. Le Corbières rouge L 2011 dégage des arômes de fruits cuits, est puissante, riche et parfumé, aux connotations discrètes de fruits macérés et d'humus. Goûtez aussi le Corbières rouge le Ribaute 2012, dominé par le cassis et la mûre, corsé, riche au nez comme au palais. Excellent Corbières Cascade blanc Bio 2014, où se décèlent des nuances de citronnelle et d’abricot frais, d’une jolie robe or clair. Le rosé est tout aussi séduisant.  Gîte sur place, et, en plus, jolie production de bières artisanales.

Laurent et Sylvie Bachevillier
4 bis, avenue des Corbières
11220 Ribaute
Téléphone :06 88 21 84 99
Email : domainelescascades@yahoo.fr
Site personnel : www.domainelescascades.fr

Château LA CAMINADE


“En 1895, précise-ton, notre arrière grand-père Antonin Ressès hérite du Domaine. Ce lieu est chargé d’histoire puisqu’il appartint jusqu’à la Révolution Française au clergé. Ces moines savaient choisir les meilleurs terroirs. En 1973, au lendemain de l’officialisation de l’Appellation Cahors Contrôlée, notre grand-père Marcel et notre père Léonce décident de commercialiser toute leur production en bouteille. Le Domaine s’impose comme l’une des références de l’appellation, un succès attesté par de nombreuses médailles et récompenses. Aujourd’hui, les deux frères (Dominique et Richard) représentent la quatrième génération, à la tête de ce Domaine de 35 ha.” Beau Cahors La Commandery 2010, 97% Cot et 3 % Tannat, très bien élevé 12 mois en fûts de chêne dont 50% de neufs, marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine et veloutée, d’une belle matière, un vin qui commence à se déguster particulièrement bien.  Le Cahors La Caminade 2012, médaille d'Argent à Paris, d’un beau rouge profond, riche en arômes, avec une pointe d’épices, est tout en finesse tannique, un vin très parfumé, ample et velouté. Goûtez le Cahors Esprit 2009, vendange égrappée à 100%, malolactique en barriques suivie d’environ 20 mois d’élevage dans ces mêmes fûts de chêne, complexe, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices.

Dominique et Richard Ressès

46140 Parnac
Téléphone :05 65 30 73 05
Télécopie :05 65 20 17 04
Email : resses@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-caminade.com

Domaine GOURON


Au sommet. Fondé en 1946 par René Gouron, le Domaine se développera avec le soutien de son fils Jacky jusque dans les années 1980. Désormais, ce sont les petits-enfants Laurent et Stéphane qui vinifient et commercialisent ensemble les vins provenant des 30 ha de la propriété. Le Domaine est morcelé en de nombreuses parcelles : argilo-calcaires et argilo-siliceuses, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur l'expression, fruité en plaine et corsé sur les coteaux. Toute l’année un travail important est effectué à la vigne afin d’obtenir les meilleurs fruits : l’exigence d’une taille courte, des sols enherbés et de l’éclaircissage s’orientent vers des rendements maîtrisés, une meilleure concentration et le respect de l’environnement. Les vins sont élevés dans les caves de tuffeau avec des conditions idéales puis mis en bouteilles à la propriété. Remarquable Chinon La Croix Boisée blanc 2011, pur Chenin, vinifié en barriques sans levures exogènes à température ambiante, qui dégage des notes florales persistantes, aux arômes d'abricot sec, une bouche riche, bien équilibrée en acidité, d'une jolie finesse. Le Chinon cuvée Domaine 2012, développe des notes de framboise, très parfumé, un vin généreux et persistant. Excellent 2011, au nez dominé par le cassis mûr et l'humus, aux tanins présents mais bien soyeux, de couleur pourpre. Le Chinon rosé, pur Cabernet franc issu de saignée, tout aussi réussi, de robe délicate, sent la fraise des bois, et allie nervosité et rondeur, une référence de son appellation.

Laurent et Stéphane Gouron
La Croix-de-Bois
37500 Cravant-les-Coteaux
Téléphone :02 47 93 15 33
Télécopie :02 47 93 96 73
Email : info@domaine-gouron.com
Site : www.vinsdusiecle.com/gouron
Site personnel : www.domaine-gouron.com

CHATEAU DE GUEYZE


Deux mille ans d’histoire ont sculpté ce terroir afin qu’un jour de 1953, les vignerons des Buzet décident de s’unir pour redonner à leur vin la place qui devait être la sienne dans la palette des vins de France. Vingt ans plus tard, ils obtiennent l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) et s’affichent depuis sur toutes les bonnes tables d’Europe. Ainsi, grâce au talent des viticulteurs, au savoir-faire des œnologues et des maîtres de chai, au génie de son sol, Buzet est devenu un vrai grand vin. Deux mille hectares de vignobles offrent généreusement 13 millions de bouteilles aux amateurs gourmands. Ce vin est élaboré dans deux sites de vinification extraordinairement modernes. L’un est à Buzet, l’autre à Espiens, sur les deux berges de la Baïse. Deux chais de vieillissement qui hébergent plus de 4500 barriques instillent mille saveurs à ce grand vin que plus de 120 000 visiteurs viennent chaque année goûter à la cave et dans les chais. Ainsi, la cave des vignerons de Buzet est-elle devenue le site touristique le plus visité du département de Lot-et-Garonne. Découvrez le Buzet du Château de Gueyze 2010, typé, avec des notes de violette et de réglisse, riche en couleur, classique et concentré, mariant élégance et structure, ample, de très belle évolution. Il y a aussi le Buzet La Tuque de Gueyze 2010, dense, aux arômes de fruits cuits et d’épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, puissant au nez comme en bouche, le Buzet Domaine de Brazalem rouge 2010, avec des notes intenses de petits fruits rouges surmûris et d'épices, est charnu, coloré et parfumé, charpenté, aux tanins savoureux et denses, réussi comme le Buzet Baron d’Ardeuil rouge 2010, de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois et de notes giboyeuses, savoureux en finale. Excellent Buzet rouge Domaine du Grand Bourdieu 2010, classique, bien corsé, de bouche fruitée et mûre. Joli Buzet blanc L’Excellence 2011, Sémillon, Sauvignon, aux notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, un vin tout en harmonie. Le Buzet Baron d’Ardeuil blanc 2011, issu de vieilles vignes, avec des connotations de fleurs et de coing est d’une très jolie expression, de jolie robe, un vin d’une belle vinosité avec cette nervosité charmeuse, de très bonne bouche.

Pierre Philippe
Avenue des Côtes de Buzet
47160 Buzet-sur-Baïse
Téléphone :05 53 84 74 30
Télécopie :05 53 84 74 24
Email : buzet@vinsdusiecle.com
Site : buzet
Site personnel : www.vignerons-buzet.fr


> Nos dégustations de la semaine

Clos BELLEFOND


Au sommet. Un domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu’avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole.
“Millésime 2013 : très belle qualité, mais faible quantité, nous explique Bernard Chapelle, des parcelles ont été grêlées entre 40 et 80%, notamment les Santenay. Ce sont des millésimes très spécifiques de chaque appellation qui seront classés parmi les millésimes de garde.
2014 : peu de différence avec le 2013, des parcelles variables selon les appellations, mais toujours qualitatives, ce sera encore plus un millésime de garde, avec de petits volumes.
Nous vendons pour l’instant les 2012, puis les 2013 en fin d’année.”
Superbe Santenay Clos Bellefond 2012, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois, de garde comme ce 2010, d'un beau rouge foncé brillant, de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre, parfait sur une épaule d'agneau braisée ou une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde. Le 2009, coloré, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, très charpenté, riche au nez comme au palais, qui poursuit son excellente évolution et que je vous conseille de déboucher sur des paupiettes de veau à la bourguignonne ou un faux-filet en croute aux girolles.
Le Santenay Clos Genet 2012 possède sa propre spécificité, de couleur grenat soutenu, avec ces notes très persistantes de fumé, d’humus et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, de très bonne garde.
Remarquable Pommard Premier Cru La Platière 2012, issu de sols caillouteux, coloré, parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de sous-bois, un vin ample, très persistant en bouche, complet. Le 2011 allie délicatesse et puissance en bouche, encore bien jeune. Le 2010 poursuit son évolution, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, est un grand vin typé, avec des nuances de cassis et de cuir, d’une grande richesse comme ce 2009, très parfumé (fruits rouges frais, humus…), avec ces nuances de mûre et d’épices caractéristiques de son terroir, de garde comme le 2008, complet, développe un nez tout en charme (fraise des bois, violette, humus), de couleur pourpre intense, aux tanins riches, un vin associant puissance et finesse, de garde.
Le Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2012 m’a particulièrement plu, au nez caractéristique dominé par les fruits noirs, un vin aux tanins bien savoureux, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, tout en bouche, de garde comme en atteste ce 2006, tout en rondeur, au nez où s’entremêlent des notes de cannelle et de fruits mûrs, un vin charnu, puissant, aux tanins très structurés. 
Excellent Volnay-Santenots Premier Cru 2012, aux tanins très élégants mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicés.  Le 2011, riche et persistant, au bouquet intense de cassis et d’humus, est un vin solide, de belle structure, charnu, très parfumé, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits macérés. 
Beau 2010, d’une belle teinte velouté et soyeuse, aux senteurs de cassis, de pruneau et d’épices, racé, aux tanins riches et savoureux, tout en bouche. 
Vous aimerez aussi le Santenay Premier Cru Passetemps 2011, où s’entremêlent les saveurs d’épices et de fruits surmûris, ferme en bouche, d’un grand classicisme, qui commence à peine à s’ouvrir. Le Santenay Premier Cru La Comme 2010, au nez de myrtille, de violette et d’épices douces, gras, où la puissance s’allie à la finesse, est un vin de couleur profonde aux reflets violacés. Le 2009, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet de cassis, de musc, est un vin ferme, solide, de belle structure, de garde comme ce 2007, que l’on m’a adressé cette année, d’un joli pourpre foncé, aux arômes prononcés de musc, de truffe et de sous-bois, un vin ample, puissant et très distingué comme il se doit. Quelques millésimes 2005 à 2001 sont disponibles.
Laurence et Bernard Chapelle
Domaine Mouis Nié - 2, route de Chassagne
21590 Santenay
Tél. : 03 80 20 60 29
Fax : 03 80 20 65 92
Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/closbellefond
www.closbellefond.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

ROBERT-ALLAIT


La Maison est issue d'une longue tradition familliale de viticulteurs, depuis quatre générations. Un vignoble de 13 ha exposé uniquement sur les côteaux Sud, qui s'étend sur six communes. Ces propriétaires passionnés éditent un petit journal d’information semestriel sympathique, “Le Clos d’Arty” avec un compte rendu des vendanges.
Ample, riche, ce Champagne cuvée Vieilles Vignes 2005 mêle puissance aromatique et persistance en bouche, ample, aux connotations d'aubépine et de pomme, un vin très charmeur, dense, opulent, caractéristique du millésime. Le Champagne cuvée Réserve, avec ces notes florales et fruitées, est tout en nuances, avec une très jolie mousse persistante, d’une belle finale ronde, légèrement miellée comme il le faut (13,80 €). Remarquable Champagne Blanc De Blancs cuvée Stéphanie Millésimé 2008, issu des communes de Leuvrigny, Reuil et Venteuil, d'une grande franchise au nez comme en bouche, avec ces nuances délicates d’agrumes ert de narcisse, de robe brillante, de mousse délicatement fruitée au palais.
Beau Champagne cuvée Jordan Millésime 2008 (parts égales de Chardonnay, Pinot Meunier et Pinot Noir), tout en distinction, parfumé, fin et riche à la fois, avec ces notes subtiles de fruits et de pain grillé, un très beau Champagne de belle couleur jaune ambré (18,80 €). Excellent Champagne brut cuvée Prestige, au nez d’amande et de poire, très bien dosé, une grande cuvée fine et fraîche au palais, alliant persistance et richesse (16,10 €). Le brut rosé, avec ce nez dominé par les fruits à noyau et les fleurs fraîches, est de bouche corsée.
Sylvie et Régis Robert-Allait
6, rue du Parc
51700 Villers-sous-Châtillon
Tél. : 03 26 58 37 23
Fax : 03 26 58 39 26
Email : champagne.allait@wanadoo.fr
www.champagne-robert-allait.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

La BASTIDE BLANCHE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Michel Bronzo élève l’un des plus grands crus de la région, où la sagesse des prix s’allie à une structure et à une typicité hors-pair. Tous les Vins sont en Bio depuis 2012. Les fils, Julien et Nicolas, commencent à épauler Michel Bronzo dans la gestion du domaine.
Exceptionnel Bandol rouge cuvée Fontanieu 2011, marqué par son Mourvèdre planté sur un sol argilo-calcaire (rendements de 30 hl/ha, vignes de 35 ans), non filtré, un grand vin aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes de cannelle, de bouche harmonieuse et puissante, tout en harmonie, gras et corsé au palais, très racé, de belle garde.
“Fontanieu rouge 2011 est issu d’un terroir frais vinifié séparément, nous explique Stéphane Bourret, le Directeur. On l’apprécie surtout les années où le terroir ressort car on cherche un vin très typé avec du caractère. Fontanieu est un vin plus sur la minéralité, avec des tanins fins, c’est un vin de garde. L’élevage se fait en foudres de 30hl durant 20 mois. Actuellement les 1995 sont fabuleux. Cette cuvée est vraiment l’expression du Bandol de garde. En 2012, aussi, nous avons produit cette cuvée, car la qualité récoltée sur ce terroir le méritait, il s’exprime déjà bien. Fontanieu est un vin qui s’adresse vraiment aux amateurs éclairés.”
La Bastide Blanche Bandol rouge 2012, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, est un vin riche et typé, de très bonne garde, qui s’adapte à un agneau à la provençale ou une estouffade de bœuf. “Bastide rouge 2012 est un millésime assez fruité moins axé sur les épices, poursuit Stéphane Bourret, il est dans la veine des 2008, 2005. Ce sont des Vins qui n’ont pas trop de puissance mais qui se garderont quand même très bien. On s’habitue à avoir de la puissance dans les Vins comme 2011 et 2009, avec beaucoup de tanins, beaucoup d’alcool. En goûtant le 2012 on a l‘impression d’un vin plus accessible, un peu plus souple, c’est un vin qui me fait penser au 2005 qui est absolument délicieux.”
La Bastide Blanche rosé 2014, à la tête de son appellation, est un beau vin très floral, de très belle robe, très fin, très élégant, vraiment remarquable, tout en bouche comme ce blanc, complexe, tout en délicatesse, de bouche subtile aux nuances d’amande et de fruits blancs.
Michel et Louis Bronzo
367, route des Oratoires
83330 Sainte-Anne-du-Castellet
Tél. : 04 94 32 63 20
Fax : 04 94 32 74 34
Email : contact@bastide-blanche.fr
www.vinsdusiecle.com/bastideblanche

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château TOUR-du-ROC


Jean-Marie NAULIN


Domaine de L'AMAUVE


ELLNER


Domaine GUIZARD


Château LUCHEY-HALDE


HUBER et BLÉGER


Château PIRON


Domaine de la TOURLAUDIÈRE


Cru du PARADIS


Domaine du GRANIT DORÉ


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château LAGRANGE Les TOURS


Château LESTAGE-DARQUIER



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE DE LA VALERIANE


CHATEAU LAROQUE


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHATEAU LA GALIANE


EARL GUY MALBETE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales