Le Magazine Du Vin

Edition du 12/01/2016
 

Mas de DAUMAS-GASSAC

Coup de cœur

Mas de DAUMAS-GASSAC

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Daumas Gassac, c’est d’abord un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le grand savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l’académie de Bordeaux, qui a découvert qu’il existait au milieu du massif de l’Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d’un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...).


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Daumas Gassac, c’est d’abord un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le grand savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l’académie de Bordeaux, qui a découvert qu’il existait au milieu du massif de l’Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d’un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...). Ce terroir de grèzes glaciaires accumulées par les vents lors des glaciations de Riss, Mindel et Guntz, apportent les trois éléments qui conditionnent l'existence d'un grand cru : sols profonds où les racines de la vigne peuvent descendre s'alimenter en profondeur; sols parfaitement drainés où les racines de la vigne ne rencontrent jamais d’humidité, sols pauvres qui exigent de la vigne souffrance et effort pour créer les arômes rares... L’exposition du vignoble sur pentes Nord accentue l’effet du micro climat froid, en réduisant, surtout pendant l’été, les heures d’ensoleillement. C’est ce micro climat qui retarde la floraison de la vigne de près de trois semaines sur la moyenne du Languedoc. Si la découverte du terroir doit tout à Henry Enjalbert, les procédures de vinification et d’élevage doivent tout à Emile Peynaud : vinification médocaine, longues fermentations et macérations (trois semaines), élevage bois durant 12 à 15 mois dans des barriques bourguignonnes et bordelaises de 1 à 7 ans, collage à l’albumine d’œuf, pas de filtration... “Le 2014 est un millésime marqué par des conditions climatiques exceptionnelles avec beaucoup de sécheresse donc peu de raisins, ce qui explique les 40% de récolte en moins, nous raconte Roman Guibert. La vendange a été précoce et s’est déroulée durant la première quinzaine de septembre. Daumas-Gassac Blanc 2014 s’exprime avec un beau grain dans la lignée du 2013. Joli sucre résiduel balancé par cette belle acidité ce qui donne ce bel équilibre. Belle expression du Viognier qui donne des notes de fleurs blanches, abricot. L’assemblage reste inchangé : Chardonnay, Viognier, Petit Manseng et Chenin blanc. Daumas-Gassac rouge 2014 est toujours à l’élevage, c’est l’un des millésimes les plus précoces de ces vingt dernières années. On n’a pas l’expression de vins mûrs, bel équilibre entre concentration-alcool-acidité. Ce qui est frappant, c’est cette belle fraîcheur dans les vins, d’ailleurs, c’est un peu notre marque de fabrique à Daumas-Gassac. Belle expression de petits fruits rouges, un peu moins de notes d’épices. Ce sont des vins très digestes grâce au taux d’alcool assez modéré, un vin très accessible jeune mais qui a aussi un bon potentiel de garde.” Pour l’instant, on excite nos papilles avec ce grand Mas de Daumas Gassac rouge 2012 (80% Cabernet-Sauvignon, plus 10 cépages différents), d’une maturité exceptionnelle, de belle intensité, aux arômes de fruits rouges cuits et d’épices, d’une belle charpente, aux tanins puissants, d’excellente garde. Très beau 2011, racé et coloré, concentré, un vin très riche, de belle robe dense et profonde à reflets violines, avec ce nez très expressif de fruits noirs (cerise, cassis, mûre sauvage), et des touches légèrement épicées, de bouche charnue. qu’il faut bien évidemment laisser s’épanouir. Le 2010, corsé, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois, de truffe et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille), d’une belle ampleur au palais, est un vin puissant et très chaleureux, de très grande évolution.  Splendide Daumas blanc 2013, 25% Viognier, 25% Chardonnay, 25% Petit Manseng, 15% Chenin blanc et 10% d’une collection de cépages dont le Courbu du Béarn, la petite Arvine du Valais, le Rolle de Provence, la Marsanne du Rhône et dix autres grandissimes variétés européennes. Récolte 100 % manuelle. Vinification originale comprenant une macération pelliculaire à 10° pendant cinq à sept jours, fermentation sous Inox à 20/25° pendant trois semaines, filtration alluvionnaire sur terre fossile, ensuite retour dans l’Inox ; enfin, une seconde filtration de sécurité sur plaque avant la mise en bouteilles... Un grand vin racé, unique par sa complexité spécifique d’arômes, d’une très grande expression avec ces nuances de narcisse, de poire, de pêche... et toujours ce splendide et délicat côté grillé. Le blanc 2012 est dans la lignée d’une couleur aux reflets verts, au nez très aromatique marqué par des arômes de fruits à chair blanche, charmeur, gras mais avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité en bouche, avec des notes d’agrumes et de fruits exotiques au palais, très équilibré et très aromatique. Le 2011, aux senteurs subtiles de petits fruits jaunes mûrs et de pain grillé, est un vin gras mais très frais, d’une belle finale, de bouche riche, fine et persistante. Goûtez l’Albaran rouge, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Syrah, élevage entre 8 à 9 mois en barriques, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois. Dans un autre style, pour tous les jours, on se fait plaisir avec le Guilhem rouge, aux arômes de violette et de mûre, fraise en bouche, un vin “comme autrefois”.

   

Mas de DAUMAS-GASSAC

Aimé Guibert et ses Enfants

34150 Aniane
Téléphone : 04 67 57 71 28
Télécopie : 04 67 57 41 03
Email : contact@daumas-gassac.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT ALSACE
e_alsace.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
P. ARNOLD
7 VIGNES
BESTHEIM
BECK/REMPART
GRESSER
Georges KLEIN
G. METZ
REINHART
SCHAEFFER-WOERLY
VIELWEBER
SCHLÉRET
ZOELLER
Jean-Louis KAMM
GEWURTZTRAMINER
C. BLEGER
BESTHEIM
D. PETERMANN
DUSSOURT
HAEGI
HAULLER
Lucien SCHIRMER
BAUMANN ZIRGEL
Pierre FRICK
André HARTMANN
FREY-SOHLER
BECKER
R. FALLER
TOKAY PINOT BLANC
GILG
Cave HUNAWIHR
Ch.et Dom. FREY
René KOCH
REYSZ-JOST
SCHLÉRET
Aline et Rémy SIMON
RUHLMANN-SCHUTZ
Edmond RENTZ
P. SCHAEFFER
SCHLUMBERGER
CREMANTS PINOT NOIR
BESTHEIM
Pierre FRICK (PB)
André HARTMANN (PN)
Ch. et Dom. FREY
HUBER et BLEGER
Jacques ILTIS
Georges KLEIN
STOEFFLER
Aline et Rémy SIMON
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Fernand ENGEL
Ch.et Dom. FREY
GRESSER
HAEGI
HAULLER
Jacques ILTIS
René KOCH
REYSZ-JOST
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
René FLECK



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
(DOPFF ET IRION*)
Victor HERTZ
Edgar SCHALLER
Château d'ORSCHWIHR
SAINT REMY
GEWURTZTRAMINER
GOCKER*
(H. REYSER*)
(Claude BERGER*)
KLINGENFUS
(Damien KELHETTER)
J. et C. LINDENLAUB
FACKER-ACKERMANN
GSELL
HAEGELIN
TOKAY PINOT BLANC
Cave KAES (Muscat)*
CAVE PFAFFENHEIM
HALBEISEN (Muscat)
KIRSCHNER
(2 LUNES)
André ANCEL
STINTZI*
M-C et P. BORÈS
CREMANTS PINOT NOIR
Eric LICHTLÉ
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
(BROBECKER*)
Philippe SOHLER

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
(BLANCK)
Maurice SCHOECH*
(Charles BAUR)
(KOESTEL)
GEWURTZTRAMINER
(Léon BOESCH)
TOKAY PINOT BLANC
(Jean BUTTERLIN)
CREMANTS PINOT NOIR
VENDANGES TARDIVES (et SGN)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

CREZANCY/CHEVREAU


Au sommet. “Le Sancerre est comme un bon chrétien, il est bon quand il a fait ses Pâques”, dit-on ici, comme le faisait Balzac. Un vignoble d'environ 13 ha, composé d'une partie de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les terres blanches, appelées "grosses terres" de composition argilo-calcaire qui se trouvent sur les collines les plus élevées, et d'une partie en caillottes, des sols très pierreux et calcaires. Toujours l’un des meilleurs Sancerre rouge 2012, de bouche riche, aux notes de mûre et d’humus, corsé et savoureux, tout en rondeur, ample et distingué. Le 2011 est remarquable, aux notes de griotte, harmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale, possédant un réel potentiel d’évolution, très typé. Le Sancerre blanc 2013, charmeur par sa finesse aromatique, de bouche profonde et intense, au bouquet délicat où dominent les agrumes et les petits fruits jaunes. Excellent Sancerre rosé 2012, épicé, de robe légère, mêlant nervosité et suavité. Gîtes disponibles.


4, chemin de la Noue - Le Bourg
18300 Crézancy-en-Sancerre
Téléphone :02 48 79 04 77 ou 02 48 79 08 67
Télécopie :02 48 79 44 17
Email : chateaudecrezancy@gmail.com

BAUMANN-ZIRGEL


“Nous exploitons maintenant quatre grands crus (Mandelberg, Schlossberg, Schoenenbourg et Sporen), nous dit Benjamin Zirgel, et toujours les 4 lieux dits (Streng, Schwenkel, Stumpfgasse et Bouxberg). Notre plus vieille parcelle à 87 ans, et notre conversion Bio touche à sa fin : 2015 sera notre première année en production Bio certifié Ecocert.” Voilà un très séduisant Riesling Grand cru Mandelberg 2011, de jolie robe brillante, puissant et fin à la fois, délicat, très séduisant, avec une belle intensité aromatique légèrement épicée, harmonieux et distingué. Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg cuvée Arthur 2011, où l’on retrouve des nuances de poire et d’amande, est une cuvée de robe claire, tout en souplesse, très bien équilibrée, aux notes de grillé en finale. Le Gewurztraminer Grand Cru Sporen 2012, au nez d’amande et de coing, est un vin vif et ample, intense, charmeur avec des notes de fruits secs, très légèrement poivré comme il le faut. Le Pinot Gris blanc 2012, séduisant, est très floral, de bouche pleine. Le Crémant d’Alsace brut, de belle couleur jaune ambré, avec ces reflets verts typiques, aux notes de noisette, de pomme et de pain brioché, est très harmonieux, de bouche distinguée. Gîtes sur place.

Jean-Jacques et Benjamin Zirgel
5, rue du Vignoble
68630 Mittelwihr
Téléphone :03 89 47 90 40
Télécopie :03 89 49 04 89
Email : baumann-zirgel@wanadoo.fr
Site personnel : www.baumann-zirgel.com

Domaine Émile CHEYSSON


Homme d’État, sociologue et chef d’entreprise, Émile Cheysson fonda le domaine en 1870. Le domaine se partageait entre la vigne et la polyculture. Aujourd’hui, la vocation du domaine est exclusivement viticole. Le domaine produit du Chiroubles sur 26 ha de vignes en coteaux. “2013, un millésime plus dur au départ, nous dit Jean-Pierre Large, il a gagné en souplesse aujourd’hui. 2014 : le Chiroubles est superbe, il a des notes de fruits, c’est un vin élégant, gourmand, plein d'avenir.” Beau Chiroubles La Précieuse Vieilles Vignes 2013 (une cuvée issue d’une parcelle d’un hectare située au lieu-dit les Roches sur sol de granit et de porphyre, élevé 12 mois en fût non neufs afin de respecter le fruit du Chiroubles), tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue. Beau Chiroubles La Secrète 2011, très aromatique, avec ces notes subtiles et intenses d’humus, de petits fruits rouges surmûris et d’épices, un vin étoffé, complexe comme nous les aimons, aux tanins bien fondus mais présents, charnu au palais. Le Beaujolais blanc l’Exception 2013, avec cette bouche raffinée et subtile où dominent les fruits secs, est très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes.

Régisseur : Jean-Pierre Large
Clos Les Farges
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 22 02
Télécopie :04 74 69 14 16
Email : domainecheysson@orange.fr
Site personnel : www.domainecheysson.com

CHATEAU DE FONTCREUSE


Le Château de FONTCREUSE est une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l’eau courante ce qui était fort rare à l’époque. L’eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances, ce qui a donné son Nom au Château « FONTCREUSE ». La propriété s’étend sur 34 hectares dont 31 hectares sont plantés, 16 hectares pour le vin Blanc de Cassis, 9 hectares pour le vin Rosé de Cassis et 6 hectares pour le vin Rouge. Il faut rappeler que la couleur de référence pour l’appellation Cassis est avant tout le Blanc ; produit rare et unique dans une région la Provence habituée à produire du Rosé. Pour le Blanc, le millésime 2011 est issu majoritairement de Marsanne (60%), qui apporte des arômes fins, de la finesse, du gras et de la longueur en bouche, de la Clairette (15%), qui donne la fraîcheur quant à l’Ugni Blanc (25%), il apporte cette délicate touche d’acidité indispensable à l’équilibre. Le Rosé à base majoritaire de Grenache (80%) associé au Cinsault (20%) donne un vin de caractère élégant avec de l’ampleur et du fruit rouge. Vous pourrez découvrir ce Cassis blanc 2011, vraiment superbe, floral, suave, complexe, tout en persistance aromatique où se décèlent des nuances délicates de pêche et de rose. Le 2010 est dense et parfumé, frais et suave à la fois, un très joli vin qui dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, tout en harmonie, d’une finale ample et florale. Le 2009 est très élégant, aux notes caractéristiques de noisette, un vin de belle robe, ferme et suave en bouche, très persistant, tout en harmonie, d’une jolie finesse, tout en distinction et richesse à la fois. Goûtez le Cassis rosé 2011, tout en rondeur, au nez de petits fruits secs (abricot), tout en fraîcheur, charmeur.

Jean-François Brando
13, route Pierre Imbert
13260 Cassis
Téléphone :04 42 01 71 09
Télécopie :04 42 01 32 64
Email : chateaudefontcreuse@vinsdusiecle.com
Site : chateaudefontcreuse
Site personnel : www.fontcreuse.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Robert KLINGENFUS


Par respect de l’environnement et de l’homme, ce vignoble a opté pour une culture intégrée et lutte raisonnée, cette philosophie se poursuit également en cave pour la vinification et le conditionnement.
Tout en puissance, ce Riesling Clos des Chartreux 2013, de jolie robe brillante, riche et parfumé, aux notes fruitées et florales intenses et complexes, fondu en bouche, qui mêle structure et distinction, est à prévoir sur des gambas flambées ou des quenelles de volaille. Le Pinot Gris cuvée Guillaume 2009, puissant et bouqueté, très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes, sec et persistant en bouche, est, quant à lui, parfait sur un gratin de queues d'écrevisses ou une tarte aux quetsches. Le Gewurztraminer Clos des Chartreux, suave et sec à la fois, est un vin puissant et corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches. 
Le Pinot Noir barrique cuvée Élodie 2013, à la fois charnu et soyeux, coloré, au nez intense où prédominent le cassis et les sous-bois, de bouche souple. Excellent Pinot Gris 2013, puissant au nez comme en bouche, un vin racé, très aromatique, tout en finale, comme le Gewurztraminer Signature 2013, subtil, très parfumé, tout en distinction, souple, avec des arômes de grillé et d’amande, d’une finale intense.
Marie-Antoinette et Robert Klingenfus
60, rue de Saverne
67120 Molsheim
Tél. : 03 88 38 07 06
Fax : 03 88 49 32 47
Email : alsace-klingenfus@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine DENIS Père et Fils


Un vignoble de 12,50 ha. Conduite de la vigne traditionnelle et culture raisonnée. L’éraflage est systématique et la macération dure environ 14 jours. Les rouges sont élevés en fûts durant 14 à 18 mois dont une partie de chêne neuf (le fût neuf est utilisé avec vigilance afin de respecter chaque terroir), les blancs sont vinifiés en fûts de chêne où ils seront élevés 12 mois.
Beaucoup aimé ce Corton-Charlemagne 2013, tout en subtilité, racé, ample, persistant, aux arômes subtils de fleurs blanches, de musc, de pain grillé et de citron, d’une belle harmonie. Le 2001 est fin et riche à la fois, avec ces notes complexes de fumé, de pêche et de noix, de bouche persistante, de belle évolution. Beau Pernand-Vergelesses rouge 2012, harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l’humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample, très classique. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge Îles des Vergelesses 2012, de robe pourpre, est souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette), légèrement épicé.
Excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2012, élégant, suave, où l'on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, avec des nuances de pêche fraîche. Le Pernand-Vergelesses blanc 2013, avec ces nuances de citronnelle et de fleurs blanches, de bouche subtile et puissante (fougère, pomme), puissant et corsé, est suave et sec à la fois, tout en délicatesse.
On poursuit avec ce très joli Bourgogne Aligoté 2014, franc, vif, très bouqueté, vraiment réussi comme le Savigny Lès Beaune rouge 2012, chaleureux et charpenté, aux arômes de griotte, de fraise des bois mûre et d’épices, de bouche soyeuse, très équilibré, avec beaucoup de saveur, et le Bourgogne Hautes Côtes de Beaune rouge 2013, avec des notes de griotte et de violette, corsé et équilibré, parfumé en finale, à ouvrir avec une côte de porc. 
Christophe Denis
4, Chemin des Vignes-Blanches
21420 Pernand-Vergelesses
Tél. : 03 80 21 50 91
Fax : 03 80 26 10 32
Email : denis.pere-et-fils@wanadoo.fr
www.domaine-denis.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine PICHARD


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine où l’exposition plein sud à mi-coteau (au sol maigre, silico-argileux, très caillouteux) permet d’obtenir des Vins de très grande qualité. Le sol est composé de gros galets de l’Adour, liés avec de l’argile, qui assurent un drainage optimal des vignes en cas de pluie et restituent la chaleur accumulée durant la journée pour aider à la maturation du raisin.
“2014 : minuscule récolte, nous sommes en troisième année de conversion Bio et cela a eu un impact très important sur nos rendements, nous explique Jean Sentilles. C’est un vin à l’élevage qui a un gros potentiel. Nous avons entrepris depuis trois ans un nouveau virage, en nous engageant vers une conversion Bio par pure conviction écologique. Ce n’est pas la revendication d’un label qui nous intéresse mais le respect de la nature. Nos Vins doivent être bons et Bios. Enfin nous restructurons notre Domaine. Nous sommes en train d’étendre notre production de Pacherenc qui, à ce jour, est trop confidentielle. Le dernier challenge qui nous tient particulièrement à cœur est une sélection massale que nous menons sur nos vieux et excellents Cabernets. Depuis la création du Domaine, tous les propriétaires successifs se sont accordés à dire que les Cabernets francs lui donnent toute son originalité. Nous avons décidé de les préserver et de les multiplier avec notre pépiniériste. Ainsi, nous disposons de Cabernets issus de nos propres vignes, particulièrement bien adaptés à notre terroir. Tous ces efforts doivent nous amener vers plus de qualité, plus d’excellence, c’est notre objectif principal.
Nous avons repris l’ensemble du coteau Pichard, 20 ha d’un seul tenant. Nous récupérons en location ces vieilles vignes de Tannat qui sont sur le même versant que nous, orientées plein sud, face aux Pyrénées. Nous devrions les vinifier en 2015, et entamer une conversion Bio pour ces vignes là aussi, ainsi prochainement nous serons une propriété entièrement Bio. C’est notre objectif, il y a une vraie cohésion de terroir.”
Remarquable Madiran Tradition 2011, toujours très typé, de belle intensité, aux arômes fruités de fruits rouges et d’épices, un vin ample et volumineux, avec des tanins veloutés. Le 2010 est de robe pourpre, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins denses et mûrs à la fois, de bouche très veloutée et ample, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer au mieux, de garde comme en atteste ce 2008, intense, riche, aux notes de fruits cuits et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche. ”Pour le 2008, poursuit Jean Sentilles, notre terroir a été un atout exceptionnel dans ce millésime qui a la réputation d’être plus acide dans le Madiran et, grâce à notre exposition plein sud nous ne retrouvons pas ce phénomène dans nos Vins. La cuvée Tradition est aussi bonne que beaucoup de cuvées Prestige, c’est le compliment qu’un œnologue vient de me faire. Beaucoup de concentration (60% Tannat et 40% Cabernet franc), explosion de fruits en bouche avec des notes prononcées de réglisse. Ces arômes sont dûs à mes vieilles vignes de Cabernet franc qui ont 50 ans et à leurs très faibles rendements (30 hl/ha). Ces vieilles vignes font toute la différence, c’est notre plus gros atout.”
Le Madiran cuvée Aimé 2011, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges (fraise, griotte), de violette et de sous-bois, légèrement poivré, bien structuré, encore très jeune, d’excellente évolution. Le 2010 dégage des senteurs persistantes d’humus et de pruneau, riche en couleur, mêlant finesse et complexité, très équilibré, à déboucher sur un canard à la broche. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh est délicieux, de robe or pâle, avec des senteurs florales et grillées au nez, très aromatique, tout en structure et parfums.
Jean Sentilles et Rod Cork

> Les précédentes éditions

Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Domaine de VIAUD


Domaine du CLOS de L'ÉPINAY


COLLET


Château VAISINERIE


Domaine de NOIRÉ


Domaine BERTHAUT


Château de COUDOT


Château Le CAILLOU


Clos BELLEVUE


Mas de DAUMAS-GASSAC


Domaine de L'OLIVETTE


Château FONTESTEAU


Domaine de BAVOLIER


Château MIRE-L'ÉTANG


Château de HAUTE-SERRE


Domaine CAMAÏSSETTE


Philippe de LOZEY


MAS DU NOVI


Domaine Bel Avenir


Domaine de SARRY


Château du MOULIN VIEUX


Château CADET-BON


Château BOIS CARRÉ


Domaine Vincent BACHELET



DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU FABAS


CEDRIC CHIGNARD


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHAMPAGNE GOSSET


MAISON MOLLEX


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales