Le Magazine Du Vin

Edition du 13/10/2015
 

PIPER-HEIDSIECK

Exemplaire

PIPER-HEIDSIECK

Régis Camus, Chef de Caves, multiplie les récompenses (élu pour la 8e fois Chef de Caves de l’année par l’International Wine Challenge).


 “L'assemblage de la cuvée Brut, nous dit-il, est réalisé à partir d'une cinquantaine de crus, et cela n'admet aucune fausse note car tout doit converger vers cette sensation de simplicité et de plaisir. La structure est donnée par des Pinots noirs de la Montagne de Reims et de la Côte des Bars. Les Chardonnays de la Côte des Blancs et du Sézannais apportent des nuances florales qui développent une sensation de fraîcheur exceptionnelle. Les Pinots meuniers de la Vallée de la Marne et du Massif Saint-Thierry donnent fruité et fraîcheur. Remarquable Millésime 2006 (17 crus sélectionnés : 9 Grands Crus, 7 Premiers Crus, 8 Pinots noirs, 9 Chardonnays), de mousse très délicate, qui sent les fruits mûrs et les épices, avec cette bouche ample, charmeuse, aux connotations d’agrumes confits, mais tout en vivacité et longueur, un grand vin racé. La cuvée Sublime demi-sec est à la fois très élégante et intense, un vin suave, où s'entremêlent les fruits, les épices, la vanille et les fleurs fraîches, tout en bouche, d'une belle finale, d'une bonne souplesse et d'un bouquet très aromatique aux nuances de coing et de pain brioché. Le brut Rare Millésime 2002 est d'une grande amplitude, d'une très grande finesse et dense, très agréable en bouche par sa richesse aromatique, un Champagne qui fleure le tilleul, la poire, le citron et la noix, de bouche suave. Le Brut Rosé Sauvage est un vin de couleur profonde, charnu en bouche, bien charpenté, qui sent bon la violette et le cassis, tout en fruit, tout en charme, de bouche fine et florale, l'un des meilleurs de l'appellation, idéal sur du saumon fumé. On se fait tout autant plaisir avec ce Champagne L’Excellence, au nez fin, franc, qui se développe vers des nuances de grillé et de fruits cuits, tout en bouche, marqué par une fraîcheur persistante, une grande réussite. “Avec sa majorité de Pinots noirs, ses meuniers de la montagne de Reims et sa centaine de crus, l’Essentiel Cuvée Brut est l’expression ultime de la Cuvée Brut de Piper, la signature de la Maison, selon Régis Camus. C’est lors de ses dégustations pour évaluer l’expression de son brut sans année, qu’il sélectionne un lot, au cœur de la série. Il en met quelques flacons de côté – une série limitée dont les bouteilles sont numérotées - auxquels il fera subir le test de la vérité : une année de plus encore en cave (tirage 2009, dégorgement 2012) et un dosage réduit (à 7g/L), pour en révéler l’essence même. Ayant redéfini le style de la Cuvée Brut Piper, il y a 10 ans, Régis Camus en met ainsi l’excellence à la disposition des palais amateurs de grands vins.” Même maison que Charles Heidsieck.

   

PIPER-HEIDSIECK

Présidente : Cécile Bonnefond
12, allée du Vignoble
51100 Reims
Téléphone : 03 26 84 43 00
Télécopie : 03 26 84 43 49





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
Clos de L'ÉPINAY (V)
AUBERT (V)
BOURG NEUF
GUILLOTERIE (S)
LA PALEINE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
RAYNIÉRES (S)
GAUDRELLE (V)
VIEUX PRESSOIR (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
Daniel REVERDY (S)
SARRY
VATTAN (S)
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
BONNARD (PF)
CAVES POUILLY (PF)
A. ROBLIN (S)
CHAMPEAU (PF)
CREZANCY/CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT (PF)
Thierry VERON (S)
BAUDIN (PF)
LOUIS (S)
S. DAGUENEAU (S)
GRALL (S)
SAUTEREAU (S)
Alain GIRARD (S)
ERMITAGE (S)
PICARD (S)
FOUASSIER (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
MALBÈTE (R)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
TROTEREAU (Q)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
LECOMTE
MONTIGNY (T)
MOELLEUX
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)
AUBERT (V)
L'ÉTÉ (CL)
GODINEAU (B)
LEBLOIS (M)
ROCHETTES (CL)
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BOUVET (S)
AUBERT (V)
Clos de L'ÉPINAY (V)
PETITE CHAPELLE
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
BREUIL DE SEGONZAC (igp)
COING SAINT-FIACRE
TOURLAUDIÈRE
BIDEAU-GIRAUD
Robert CHÉREAU
COGNETTES
DURANDIÈRE
ELGET
ESPÈRANCE
PLESSIS GLAIN
HAUTE NOELLES
TOPAZE
GARNIERE
MÉNARD-GABORIT
R de la GRANGE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
FOSSE SÈCHE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
M. E. ROBLIN (S)
TEILLER (MS)
PRÉ SEMELÉ (S)
VILLALIN
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

GAUTHIER-LHOMME (V)
MATIGNON (CL)
DULOQUET (CL)
CREMANTS
AMANDIERS (S)
MUSCADET
AUTRES
TEVENOT (Cheverny)*
COIRIER (Fiefs Vendéens)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TABORDET*
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
(CHAMPALOU (V))
MUSCADET
AUTRES

(POITEVINIÈRE)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château d'ESTEAU


Depuis près de trente ans, Serge Playa a entrepris son œuvre : restaurer une ancienne propriété déjà connue au XVIIe siècle et lui redonner son lustre passé. En effet, le Château d’Esteau existait déjà lorsque Belleyme, géographe du Roi, traça la carte du Médoc en 1766. Depuis, les successions, l’urbanisation et, hélas les crises viticoles ont réduit sa superficie mais l’essentiel demeure : 4 ha d’un terroir où la grave garonnaise prédomine, regroupés autour des bâtiments ce qui confère aux vins une typicité unique. La plantation, d’une densité élevée, fait la part belle au Cabernet-Sauvignon. On a banni les désherbants. Tous les travaux du sol sont mécaniques, les vendanges manuelles ce qui garantit un tri impitoyable des meilleures grappes. La vinification se fait de manière traditionnelle, avec une cuvaison longue qui assure l’extraction des arômes, et l’élevage est effectué durant 22 mois en moyenne, en barriques de chêne fin de l’Allier renouvelées à raison de 30% par an. Depuis 2009, le Château d’Esteau produit un second vin, la cuvée 7 & +, issu principalement de ses jeunes vignes, et dans lequel le Cabernet-Sauvignon et le boisé sont moins marqués. Il en résulte un vrai vin plaisir, très apprécié dans les brasseries parisiennes où il est représenté, et dans les pays nouveaux consommateurs de vin. Le tout explique cet excellent Haut-Médoc 2012, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, bien typé, franchement savoureux. Excellent 2011, complexe, aux tanins fermes et soyeux à la fois, un vin qui mêle concentration aromatique et souplesse, aux arômes d'épices et de griotte, avec, en bouche, des nuances de fruits confits et de sous-bois. “Ce 2011 (65% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc) a une robe d’intensité moyenne, nous dit Serge Playa, un vin aux notes fruitées et fumées au nez, attaque souple, volume en bouche, une structure correcte, un vin bien équilibré.” Le 2010 est remarquable, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant, à prévoir sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde, par exemple. Beau 2009, d’un grand classicisme, de couleur grenat, bien corsé mais très fin, avec ces notes de mûre et de cassis, qui mêle finesse et charpente.

Serge Playa

33250 Saint-Sauveur
Téléphone :05 56 59 57 02
Télécopie :05 56 59 59 60
Email : playa.serge@neuf.fr
Site personnel : www.chateaudesteau.com

Château La PEYRE


Un vignoble de 8 ha. "Raymond Rabiller, mon père, a créé cette propriété à partir de quelques parcelles, précise René Rabiller, achetées en rente viagère dans les années 1946-1947, pour environ un hectare. Il était alors ouvrier boulanger et ma mère épicière. En 1973, mon père décidait de devenir viticulteur à part entière après avoir acheté cinq autres hectares de vignes. Toute la récolte était alors apportée à la cave coopérative de Saint-Estèphe. À cette époque, je faisais mes études au Lycée Technique de Talence, puis à l'École Nationale d'Ingénieurs de Tarbes jusqu'en 1975. Arrivé à la retraite, mon père hésitait à vendre ses vignes. Je lui offris la solution de revenir au pays prendre la relève. Ainsi, en 1986, je devins viticulteur, bientôt rejoint par mon épouse en 1993. Mes plus vieilles vignes ont traversé le gel de 1956. Elles ont donc plus de 53 ans. La plupart des parcelles ont trente ans d'âge. Nos vignes sont plantées à une densité élevée avec des rangs espacés d'un mètre. Millésime 2013 : petite production, maturité moyenne, vendange fragilisée par le temps, cependant un millésime bien équilibré, à consommer assez rapidement, poursuit René Rabiller; 2014 : la météo a été défavorable au début, et ensuite plus propice. Aussi, bien que la quantité soit faible, la qualité, elle, est bien présente. Fruité, belle longueur en bouche, acidité certaine, sont réunis pour un millésime de garde. En 2015, nous proposons les 2012, puis les 2013 qui seront mis en bouteilles en mars.” Remarquable Saint-Estèphe 2012, puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2011, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, est très bien élevé, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins fondus, un millésime séducteur. Beau 2010, aux tanins riches, intense, mêlant charpente et finesse, avec des notes de cuir et d'épices, un vin de couleur pourpre, d'une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois. Le 2009, avec ce nez complexe où prédominent les fruits macérés et les épices, de charpente ample, aux tanins intenses mais savoureux, est corsé et gras. Le 2007 se goûte parfaitement, avec un bouquet persistant et corsé, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, un vin ample, d'un remarquable équilibre, de bouche fondue où domine le pruneau confit. Excellent 2006, un vin de couleur profonde, tout en nuances d'arômes (cassis, cannelle), un vin gras, riche et bien charnu.

Vignobles Rabiller
Le Cendrayre - Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 32 51
Télécopie :05 56 59 32 51
Email : vignoblesrabiller@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulapeyre.fr

Château ORISSE du CASSE


La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Un siècle plus tard, Richard, fils de Jean et Simone Dubois, reprend l'exploitation familiale avec son épouse Danielle. Tous deux sont œnologues. En 1985, l'exploitation grâce à l'amour qui a été porté par les parents de Richard, est en excellent état et présente une belle infrastructure. Dès ce moment là, une philosophie, un plan bien précis : contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle précis de l'état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle, cépage par cépage, terroir par terroir, et retour à un élevage raisonnable en fûts. Nous vous laissons apprécier, et on abonde évidemment dans ce sens : “Les Grands Vins de Bordeaux s’éloignent de plus en plus de la tradition, dit Danielle Dubois, du respect des équilibres entre le Terroir, les Cépages, et le Vigneron responsable de l’élevage. En ce qui concerne la qualité, la conceptualisation technologique du vin a permis un grand bond en avant. Hélas, l’arrivée de quelques “gourous” conséquence de la Mondialisation, amène les concepteurs de vin à penser “uniforme”. Qu’il soit de Bordeaux ou de Taïwan, il faut faire le vin selon leurs critères, leurs absolutismes, pour qu’il se vende et se vende cher. Cette vue à court terme, où seul l’intérêt économique dirige, n’est pas pour nous plaire. Nous ne voulons pas de standardisation dans la création d’un Grand Cru. L’élaboration d’un cru n’est pas une industrie, soumise aux normes, ce n’est pas une activité qui souffre de se plier à la lourdeur, à la furie législative, au logo adelphe, aux écotaxes, au numéro de lot etc… Nous avons donc choisi, sur la commune de Saint-Sulpice-de-Faleyrens (le pied de Saint-Émilion), une magnifique croupe graveleuse sur laquelle nous avons, jour après jour, utilisé tout notre savoir-faire ancestral et notre interprétation des usages modernes pour permettre à ce mamelon de nous offrir le plus grand fruit possible ! Enfin, pour respecter au maximum ce grand fruit, nous bannissons tout appareil mécanique (érafloir, pompe, etc…).” Elle a raison et on le voit une nouvelle fois avec son Saint-Émilion GC 2012, bien parfumé (cerise confite, sous-bois), généreux et persistant, un vin tout en rondeur mais de jolie charpente. Excellent 2011, de belle couleur, charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, qui poursuit son évolution comme le 2010, avec ces nuances se définissant par des senteurs de framboise, de fraise des bois, est un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche. Le 2009, aux tanins savoureux, d’une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, est bien corsé et commence à peine à s’ouvrir.  Goûtez Le P du Roy, une cuvée spéciale, avec des touches de fumé et d’épices, aux tanins souples mais puissants, un vin gras et de belle charpente, harmonieux en bouche... Il y a aussi ce Côtes-de-Castillon Arthus, à la tête de son appellation, de très belle charpente, tout en bouche, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire…), de cuir et de truffe, un vin dense, complexe comme il se doit, à la tête de son appellation (voir le Classement des Côtes).

Danielle Dubois

33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 72 75
Télécopie :05 40 54 08 01
Email : dubricru@terroirsenliberte.com
Site personnel : www.terroirsenliberte.com

DOMAINE ALAIN MICHAUD


Propriété créée en 1910 par le grand-père. Alain Michaud représente la troisième génération de vignerons, bientôt secondé par la 4 ème avec Dorian. Le domaine compte 13 ha dont 9 en appellation Brouilly, constitué pour 70 % par des vignes de plus de 50 ans. Ici, la récolte se fait à maturité maximale, après une première estimation au moment de la fleur de vigne (90 jours de maturation), le diagnostic est affiné quelques jours avant la récolte afin d’attendre le moment idéal. La récolte se fait manuellement par une joyeuse et dynamique équipe d’étudiants de tous horizons (filles et garçons). Une cuvaison relativement longue permet d’élaborer des crus avec une bonne longueur en bouche et des tanins bien présents, afin de permettre au Brouilly et au Morgon de puiser dans le raisin le maximum de matières pour une merveilleuse tenue en bouteilles. Ce sont des vins comme Alain Michaud les aime ! Remarquable Brouilly 2013, qui allie structure et charme, au nez complexe (cassis, fumé...), très bien charpenté, de robe soutenue et brillante, très riche, de bouche intense. Le 2012, aux nuances pourpres, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, est un vin étoffé, coloré et rond en bouche. Le 2011 est typé, aux arômes complexes où dominent la prune et les sous-bois, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée et épicée. Très beau 2010, médaille d’Or au concours International des vins de Lyon 2011, chaleureux, d’une grande richesse aromatique où dominent la violette et le cassis, aux tanins amples mais fondus, d’excellente évolution. Le Morgon 2012 (petite récolte), issu d’un vignoble de 2,50 ha, vignes anciennes de 45 ans sur les coteaux, un joli vin au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins amples mais fondus, bien persistant en finale, de très bonne bouche. Le Beaujolais rosé est une réussite, de robe brillante rose clair, mêle fraîcheur et charpente, un vin tout en bouche, avec des arômes subtils et persistants où dominent les fruits frais. Goûtez La Gamaysienne, un pétillant rouge léger à faible taux d’alcool, très fruité, qu’ils élaborent eux-mêmes dans leur chai, fruit d’un travail méticuleux, prise de mousse réalisée en bouteilles avec un dégorgement traditionnel.

Alain Michaud
Beauvoir cidex 1145
69220 Saint-Lager
Téléphone :04 74 66 84 29
Télécopie :04 74 66 71 91
Email : alainmichaud@vinsdusiecle.com
Site : alainmichaud
Site personnel : www.alain-michaud.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château TROIS COLOMBES les RAMEAUX


“Nous souhaitons œuvrer dans un esprit le plus en adéquation possible avec la nature, explique-t-on. Nous nous employons à une agriculture raisonnée grâce à une utilisation très maîtrisée et seulement lorsque nécessaire des traitements de la vigne. Ainsi nous travaillons sur une vigne enherbée qui permet de garder la flore et la faune intactes et d’enrichir naturellement les sols grâce à la décomposition. Par ailleurs, vous pourrez découvrir une flore intense et variée dans un jardin restructuré autour du domaine par une propriétaire passionnée. Nous avons souhaité, en plus de la beauté et du charme des plantes et de notre adhésion à la charte paysagère de Costières de Nîmes, de permettre une meilleure repolénisation, et développer un nouvel éco-système (présence d’une petite mare, plantations d’arbres tels qu’olivier, chênes blancs…, mais aussi d’un potager et de son compost).”
Goûtez donc leur Costières-de-Nîmes rouge 2014, de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et d’épices, charnu et charpenté, un vin bien riche. Le Costières-de-Nîmes rouge 2007, élevage en barriques, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus.
 Le Costières-de-Nîmes rosé 2014, tout en délicatesse et souplesse, de belle teinte, est bien vinifié comme l’IGP d’Oc Chardonnay blanc 2014, avec ces notes de fleurs et d’agrumes, qui allie fraîcheur et souplesse. Gîtes sur place.
Famille Guillon
Chemin des Charrettes
30800 Saint-Gilles
Tél. : 04 66 87 30 30
Fax : 04 66 87 17 46
Email : rameauxfr@aol.com
www.troiscolombeslesrameaux.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine PERALDI


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Beau domaine de 50 ha, niché sur les coteaux de Mezzavia. Ce vieux domaine (les premières vignes y furent plantées au XVIe siècle) a été totalement restructuré en 1965 par le Comte de Poix-Peraldi. Il est actuellement le plus important vignoble de l’appellation contrôlée Ajaccio, et les cépages y sont des plus classiques (Sciaccarello, Cinsault, Carignan, Niellucciu, Vermentinu). Le fils, Guillaume de Poix reprend la suite, ses projets tendent à se rapprocher le plus possible de la Nature en passant ses vignes en Bio. Rénovation de la cave, réequipement de nouveaux pressoirs, des cuves, investissement dans du matériel de refroidissement et embellissement de la propriété.
“Le millésime 2013, nous dit Christophe George, œnologue, a connu un hiver très froid, les vendanges ont pris du retard, petite récolte, un vin léger, fruité, à boire rapidement.
En 2014, nous avons connu un démarrage rapide de la vigne, le printemps a été froid, quantité moyenne, mais la qualité est bien présente: complexité, arômes, belle fraicheur pour les blancs. En vente en 2015 : le rouge 2012, puis le 2013, la cuvée Cardinal 2012, les rosés et blancs 2014, et le blanc cuvée Clémence vinifié en fûts 2013.”
Superbe Ajaccio rouge cuvée du Cardinal 2012, élevé en fûts, un vin intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins amples, de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses. Le 2011, de couleur intense, aux senteurs de framboise très mûre et de poivre, riche et séduisant, aux tanins fondus, à la fois dense et souple, d’une belle longueur. Le Vin de Corse rouge cuvée Guillaume 2012, au nez de cassis mûr, charnu, de robe pourpre soutenu, intense en bouche, aux tanins très structurés et soyeux. Goûtez également l’Ajaccio rouge Domaine Comte Peraldi 2012, intense en couleur comme en arômes avec des notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), d’épices, de réglisse, qui séduit par son ampleur.
L’Ajaccio blanc 2014, riche au nez, avec des senteurs de rose et de fleur d’acacia, très bien élevé. Très bel Ajaccio blanc cuvée Clémence 2013, un vin gras et nerveux à la fois, qui a des notes aromatiques de pêche et de lis, long et équilibré en bouche. Remarquable Ajaccio rosé, de robe brillante rose clair, qui allie fraîcheur et charpente, avec des arômes subtils.
Famille Tyrel de PoixResponsable : Marilyne Costa

Cave de CHAUTAGNE


Sur 135 ha, l’ensemble des viticulteurs de la Cave de Chautagne produisent 8000 hl de vin en Cru Chautagne. Créée en 1952, la Cave regroupe à présent plus de 50 viticulteurs et propose des vins certifiés Agri Confiance.
Savoureuse Roussette de Savoie Vieilles Vignes 2013, très expressif de son cépage Altesse, au bouquet délicat et minéral, très parfumé, aux arômes de fleur d’acacia, vif, au nez subtil de coing frais, parfait sur un poisson de lac grillé. Leur Vin De Savoie Gamay 2014, médaille d’Or Paris 2015, de bouche intense et dominée par la mûre, mêle souplesse et intensité aromatique, un vin harmonieux et très équilibré, à déboucher sur une terrine de queue de bœuf en gelée. Même médaille pour la Mondeuse 2014, avec ce nez de petite griotte, aux tanins fermes et fondus à la fois, légèrement épicé, de très bonne bouche.
Il y aussi le Savoie Cru Chautagne Angerona blanc 2013, bien typé Chardonnay, parfumé et persistant, sec et complexe, marqué par sa finesse aromatique en bouche et une persistance certaine. Le Vin De Savoie rouge Cru Pinot Nectaris, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, au nez de cassis et d’épices, un vin opulent aux tanins soyeux (13 € environ). Excellent Vin De Savoie blanc Cru Chautagne Jacquère Exception 2013, présentée dans une bouteille séduisante, un vin vivace à ouvrir sur une fondue (4,50 € environ). Goûtez toujours le Savoie rosé Mousseux Demoiselles de Ruffieux 2013, aux doux arômes de cerise croquante et de fraise, de bouche ronde, avec une légère pointe vive, un vin gourmand, très plaisant.

> Les précédentes éditions

Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château d'OLLIÈRES


Château FOURCAS-DUPRÉ


THÉVENET-DELOUVIN


Château de LAUBERTRIE


Domaine Roger LUQUET


Gérard TREMBLAY


Château MONTROSE


ROEDERER


Earl POIRON-DABIN


Vignoble André HARTMANN


Étienne OUDART


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine Charles FREY


Domaine de la CROIX BLANCHE


LAURENT-GABRIEL


Château PASCAUD


Château GAUTOUL


Château LAFLEUR du ROY


Domaine Jacques CARILLON


Domaine de TERREBRUNE


Château FONROQUE


Château BRAN de COMPOSTELLE


Domaine Henri REBOURSEAU


Denis FORTIN


Louis HUOT


Maurice VESSELLE


Domaine Bel Avenir


Pierre et Bertrand COULY


Domaine Pierre MAREY et Fils



H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU BECHEREAU


LA BASTIDE BLANCHE


CHARLES SCHLERET


HENRY NATTER


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU LA GALIANE


SCEA CHATEAU CAILLIVET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales