Le Magazine Du Vin

Edition du 14/09/2021
 

Duclot

Réputation

PETRUS


Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu’en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c’est son fils Olivier, aujourd’hui, qui est aux commandes) : “Lorsque l’on parle d’un vin, il faut d’abord présenter le sol, c’est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l’originalité est particulièrement importante puisque l’on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c’est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l’ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité… Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d’altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d’aller vers le bas. Ainsi, il n’y a jamais d’excès d’eau mais l’une des vertus de l’argile est ce pouvoir de rétention d’eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l’eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c’est aussi l’expression d’un cépage, le Merlot, qui s’épanouit pleinement sur ces argiles. C’est un vignoble très ancien. J’y suis arrivé en 1964 et j’ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d’âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l’Inra et la chambre d’agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu’on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S’ensuit l’élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l’étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique. Avec l’indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d’un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d’évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l’exceptionnel 1947…” Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus. Superbe 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie, à savourer aujourd’hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux. Duclot est la référence incontournable du négoce de grands vins depuis sa création à Bordeaux en 1886. Pour le négociant, l’enjeu de ce déménagement est d’affirmer toujours plus son ancrage sur la fameuse “place” de Bordeaux, tout en marquant nettement son esprit d’ouverture face aux opportunités des différents marchés, sous la houlette de sa directrice générale Ariane Khaida. Quant au stock - plusieurs millions de bouteilles - il reste en lieu sûr dans les chais de Duclot, une plateforme logistique de 20 000 m2 située à Martignas, aux portes de Bordeaux. Ariane Khaïda dirige Duclot depuis quatre ans. “Notre site internet Chateauprimeur est le seul site internet au monde dédié à la vente de vins en primeurs, faisant bénéficier nos clients de cet accès direct aux allocations des châteaux. Concernant Chateaunet, nos magasins se sont offert un lifting pour mieux répondre aux attentes des clients en proposant une immersion totale dans l’univers des vins, Champagnes et spiritueux.”

   

Duclot

Jean-François et Jean Moueix
Duclot 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex






> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine du CHAILLOT


Ce propriétaire sait aussi faire preuve de poésie: “Le paysage retient l’attention du peintre, il est émotion mais au delà..., le paysan sait qu’il faut lui apporter beaucoup de soin. Le paysage, réservoir inépuisable de trésors, doit être guidé, modelé par l’esprit de l’homme. S’il veut sa terre nourricière, il doit composer sans cesse avec les messages que lui livre une nature capricieuse. On s’attache aux lieux mais encore plus aux paysages. La vigne aime gravir les pentes et les sols pauvres, le vigneron imagine à cet endroit les rayons du soleil sur ses grappes et la naissance de son vin.” Charmant Châteaumeillant rouge cuvée Parenthèse 2019, très expressif, de belle charpente, alliant finesse et concentration, parfumé (cassis, poivre), de bouche soyeuse, d’excellente évolution.  Le Châteaumeillant rouge cuvée Rêvesens 2019, a une belle teinte grenat, aux tanins fondus, un vin qui dégage des nuances de framboise et de mûre, savoureux en bouche. Le Châteaumeillant rouge cuvée Domaine 2019, aux tanins mûrs, de bonne bouche, est un joli vin classique, tout en arômes, ample, vraiment très agréable. Friand Châteaumeillant rosé cuvée Domaine 2019, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée, sec et suave à la fois.

Pierre Picot
1, place de la Tournoise
18130 Dun-sur-Auron
Téléphone :02 48 59 57 69
Email : pierre.picot@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-du-chaillot.fr

Château de PASQUETTE


Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Saumur), sont tombés sous le charme de cette propriété, un vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, qui bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileux, faibles rendements. “Notre Saint-Émilion Grand Cru offre un très joli fruit expressif. C'est un vin croquant et au style sincère, c'est un peu “la marque de fabrique” de Pasquette, explique Marc Vincent. Les vignes ont 35 ans de moyenne d’âge, l’encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon. J’ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable. Je veux, en effet, qu’il plaise au consommateur et qu’il ait envie d’en racheter.” Selon Marc Vincent, “bonne condition de vendange 2020, le volume est comparable à celui de l’année dernière. Donc, une bonne quantité et une bonne qualité, nous sommes très satisfaits. Les raisins récoltés étaient très sains d’une belle maturité, le 2020 s’inscrira dans la série des jolis millésimes de ces dernières années. Nous commercialisons actuellement Fleur de Pasquette 2015, nous n’en avons pas produit depuis, je pense que nous allons le faire avec le 2020 qui en a le potentiel. Nous l’avons sorti en 2010, 2015 peut-être en 2018 et normalement en 2020. Ce que je goûte actuellement est très bon et mérite notre cuvée Fleur de Pasquette. Nous vendons le Saint-Émilion 2014 et 2015, quant au 2017, c’est l’année du gel il n’y en aura pas. Nos sommes en agriculture raisonnée c’est d’ailleurs une exigence de l’appellation. Nos vins plaisent beaucoup donc c’est une satisfaction !” En effet, voilà un superbe Saint-Émilion GC Fleur de Pasquette 2015, 100% Merlot, élevage durant 18 mois en barriques neuves, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence juste à se fondre. Le Saint-Émilion GC 2016, qui sent la groseille mûre, de robe grenat, riche, aux tanins amples et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, est d’une belle finale aromatique. Le 2015, à la fois puissant et souple, avec des senteurs de fruits rouges (griotte, mûre), un vin de bouche dominée par des nuances de griotte, qui poursuit son évolution.

Laurence et Marc Vincent
Lieu-dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 87 03 37 26
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr
Site personnel : www.chateaudepasquette.com

DRAPPIER


L’histoire des murs, habités aujourd’hui par la famille Drappier, remonte au XIIe siècle quand Saint-Bernard fit construire ici une annexe de l’Abbaye de Clairvaux. Le vignoble qui entoure ces caves cisterciennes, fait la fierté de cette grande exploitation. Si la vigne fut plantée pour la première fois à Urville par les Gallo-Romains il y a 2000 ans, c’est Saint-Bernard, fondateur de l’Abbaye de Clairvaux qui fit construire nos caves en 1152. Sept siècles plus tard, en 1808, c’est autour de ce témoignage médiéval, magnifiquement préservé, où dorment des cuvées d’exception, que fut créé le domaine familial. Depuis 1979, Michel Drappier maîtrise les vinifications tandis qu’André, fort de ses 73 vendanges, garde un oeil avisé sur le vignoble qui couvre aujourd’hui 65 ha en propriété et 50 ha en contrats associés. En 1988, de profondes caves creusées dans la craie de Reims sous Napoléon III, rejoignent la propriété familiale pour abriter les grandes cuvées. Depuis, trois jeunes bourgeons nés de Michel et Sylvie, Charline en 1989, Hugo en 1991 et Antoine en 1996 représentent la huitième génération sur le domaine. Deux cents ans d’aléas climatiques et économiques n’ont pas altéré la passion qui anime une famille champenoise enracinée dans cette terre mille fois travaillée. “Les vendanges 2020 me satisfont pleinement, nous précise Michel Drappier.  En battant le record de précocité du 22 Août 1822 , le vendredi 21 Août 2020 fût la vendange la plus précoce de notre domaine. Des Pinots magnifiques, juteux et gourmands. Un très beau Millésime en Grande Sendrée. En vente : Champagne Cuvée Clarevallis brut labélisé Bio, Brut Nature, Brut Nature rosé, Cuvée Charles de Gaulle, Brut Cuvée Quattuor blanc, brut Carte D'Or, Rosé de Saignée, Blanc de Blancs, Grande Sendrée brut 2010 (Cuvée fournie à l'Elysée). Nous prévoyons cette année un réaménagement réfectoire et accueil.” Voilà un remarquable Champagne cuvée Clarevallis, composé de 75% Pinot noir, 10% Pinot Meunier, 10% Chardonnay et 5% de Blanc Vrai, une cuvée très intéressante de part l’utilisation du cépage Blanc Vrai ce qui résulte sur un vin d’une teinte légèrement dorée, aux notes discrètes de miel, de noix et de rose, riche et complexe, qui allie fraîcheur et charpente. Magnifique Champagne Grande Sendrée brut Millésimé 2010, 55% Pinot noir et 45% Chardonnay, tout en subtilité avec des notes florales et fruitées, qui allie élégance et persistance, tout en raffinement, d’une grande finesse d’arômes au nez comme en bouche, une cuvée très gourmande. Superbe brut Nature, zéro dosage, pur Pinot noir, allie structure et vivacité à la fois, un vin séducteur, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des senteurs de citron et d’épices, distingué, d’une très belle persistance au palais. Le brut Nature rosé, zéro dosage, très vif, très fin, développe au nez comme en bouche des arômes de fruits rouges frais, un vin aux bulles légères et brillantes. Belle cuvée Charles de Gaulle, la Maison ayant eu l'honneur d'être choisie par Charles de Gaulle pour ses réceptions privées à Colombey-les-Deux Églises, toujours millésimée, composée à 80% Pinot noir complété par du Chardonnay, de belle robe, finement florale (aubépine, rose), de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), de mousse intense. Le brut cuvée Quattuor, est un Blanc de quatre blancs, trois “oubliés”, Arbane, Petit Meslier, Blanc Vrai, et Chardonnay, structuré et vif à la fois, aux saveurs d’agrumes, de pain grillé et de chèvrefeuille, de mousse crémeuse, comme le brut Carte d’Or, 80% Pinot noir, 15% Chardonnay et 5% Meunier, avec cette fraîcheur florale doublée de notes fruitées, au nez d’une vinosité nerveuse, et ce rosé de Saignée, à la fois puissant et raffiné, aux arômes spécifiques de cerise et cassis, de bouche dense.

Michel Drappier
Rue des Vignes
10200 Urville
Téléphone :03 25 27 40 15
Email : info@champagne-drappier.com
Site personnel : www.champagne-drappier.com

CHATEAU LA GALIANE


Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.


14, rue Alfred de Luze
33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Email : scea.rene.renon@wanadoo.fr
Site : chateaulagaliane


> Nos dégustations de la semaine

AUVIGUE


C?est Francis Auvigue ?Le Grand Père?, alors propriétaire à Solutré, qui, en 1946, décide de s?installer à Charnay Les Macon en s?associant à 4 autres amis vignerons afin de créer une petite maison de vin et promouvoir l?appellation Pouilly-Fuissé. Jean Pierre et Michel intègrent la maison dans les années 1975, et élargissent la gamme en intégrant les autres appellations du Mâconnais. Ils développent l?activité de vinification au début des années 1990 et élaborent des vins issus des propriétés familiales et également à partir de raisins provenant d?amis producteurs. vignerons de tradition mais surtout par passion, Sylvain, neveu de Jean Pierre et Michel, a fait son entrée au sein de la maison fin 2015, marquant l'arrivée d'une nouvelle génération. L?équipe s?est de nouveau agrandie en 2018, avec l?arrivée de Céline. Elle a pour mission le suivi des 8,5 ha de vignobles en propriété et la vinification.

Sylvain Brenas, nous indique ?vendre en 2020 la gamme Mâcon Solutré 2018, Mâcon Fuissé 2019, Saint-Véran Cuvée Chêne 2018 puis 2019, Vire-Clessé 2019, un 100% Chardonnay appellation Village situé dans le nord du Mâconnais, Pouilly-Fuissé Solutré 2018, Climats les Crays 2018, La Frérie 2018, Haut Chailloux 2018, les Vieilles Vignes 2018, Hors Classe 2017 et notre nouveau Pouilly Fuissé 2016 mis 24 mois sur lies, L?Envol...
A cause des aléas climatiques (gel mi-Septembre), la récolte a été réduite de moitié, cependant, la moitié restante est superbe, les vins ont une belle acidité, une grande concentration, sont harmonieux et typiques du Chardonnay de la région.
Nous avons emménagé sur notre nouveau site de Fuissé en achetant 6 ha de Pouilly-Fuissé et débuté une commercialisation en Bio lors des vendanges faites à Fuissé. La particularité de ce nouveau site est qu?il se trouve dans l?ancienne église du village dans laquelle nous avons fait une boutique, 2 salles de dégustation et une cave à fûts.?

Une référence dans cette région avec le Pouilly-Fuissé blanc Les Chailloux 2017, très élégant, de belle matière, riche en arômes, avec ces senteurs caractéristiques du terroir de lis, de rose et de miel d?acacia, un vin ample et gras au palais. Superbe Pouilly-Fuissé blanc Cuvée Hors Classe, suave, dense et très fin à la fois, tout en harmonie avec des nuances de fruits mûrs et de pain grillé au palais, une belle réussite.
Remarquable Saint-Véran blanc Les Chênes 2018, sols de roches sédimentaires du crétacé, type argilo-calcaires avec couches d'argile, quant à ce Pouilly-Fuissé Cuvée L?Envol, c?est un vin gras et subtil, de bouche veloutée, où s?entremêlent des notes d?amande, de pêche et de bruyère, un vin harmonieux, d?un bel or pâle brillant.
Nous terminons avec ce Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2018, au bouquet fin, où l?on retrouve des nuances de raisin frais, de lis et de noix, de bouche chaleureuse, allie structure et nervosité, tout en finale.

Sylvain Brenas Auvigue
100 place Saint Germain
71960 Fuissé
Tél. : 03 85 34 17 36
Email : sylvain.brenas@auvigue.fr
www.auvigue.fr
 


Domaine des GÉLÉRIES


Au sommet. Exploitation de 30 ha répartis sur plus de 45 parcelles. Ces parcelles appartiennent depuis plusieurs générations aux familles Meslet, Thouet et Rouzier.
?Mon métier proche de la nature et de mes terroirs ligériens, explique Germain Meslet, a orienté mon choix dans une protection du vignoble de manière modérée et raisonnée. L?environnement dans lequel nous vivons au quotidien, est guidé par la volonté d?accéder à une excellente maturité des raisins. C?est en effet cette maturité complète qui offre aux vins toute leur richesse, leur complexité mariant élégance et finesse.?
Nous avons dégusté ce très agréable Bourgueil Les Sablons 2019, Liger d?Or Concours des vins du Val de Loire 2020, de bouche charnue, de belle robe grenat, riche et structuré, où dominent des notes de cassis et de prune, vraiment très abordable (5,70 euros). Bien réalisé, ce Bourgueil cuvée Vieilles Vignes sur Tuffeau 2019, médaille d?Or Concours Général Agricole Paris 2020, de couleur intense, dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre de cuir et de pruneau en bouche (6,90 euros). Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil cuvée Tradition 2019, il est plaisant, de couleur soutenue, aux notes de prune, d?épices et de fumé, riche et savoureux en bouche (6,20 euros).
Le Chinon rouge Le Puy Blanc 2019, médaille d?Or Féminalise 2020, est corsé, aux tanins fondus, bien en bouche, riche et structuré, au nez persistant où dominent des senteurs de cassis, de griotte et de cannelle (6,20 euros). Le Chinon rouge Vieilles Vignes 2019 est typé par ses arômes de fruits noirs macérés et sa structure intense (6,90 euros).
Joli Bourgueil Rosé des Géléries 2020, au nez de mûre, un vin dense, complexe et subtil à la fois, très parfumé en finale (5,20 euros).
On termine sur ce Chinon Blanc Chenin 2019, élégant, de bouche dense et parfumée, plaisant par sa rondeur d?une belle persistance d?arômes, à dominante de fruits secs, abricot et d?aubépine, à découvrir sur un veau aux fruits secs ou une salade de pétoncles au gingembre (8,90 euros).

Germain Meslet
4, rue des Géléries
37140 Bourgueil
Tél. : 02 47 97 74 83
Email : domainedesgeleries@orange.fr
www.domainedesgeleries.com
 


Château PECANY



> Les précédentes éditions

Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020

 



Château DARIUS


Pierre MIGNON


Château VIEUX TOURON


Domaine Jacques CARILLON


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Château MAUVINON


Château FAUGAS


Château Les GRAVES


Château MIRE-L'ÉTANG


Domaine Les CASCADES


Domaine DENUZILLER


Château de La GRENIERE


Domaine Jean-Jacques GIRARD


BARON-FUENTÉ


Mas de DAUMAS-GASSAC


Château La GALIANE


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Domaine MAESTRACCI


MANNOURY


P. LANCELOT-ROYER


Clos BELLEFOND


Domaine CRÊT des GARANCHES


Domaine La MEREUILLE


Domaine Émile CHEYSSON


Château du PAYRE


Vignobles JALOUSIE BEAULIEU


LEGRAS et HAAS


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Les Clos MAURICE


Alain LITTIÈRE


Domaine de SARRY


Château BALESTARD La TONNELLE


Château GRAND-PUY-LACOSTE



DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CLOS TRIMOULET


SCEA CHATEAU DAVID


CHARLES SCHLERET


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE GERARD TREMBLAY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales