Le Magazine Du Vin

Edition du 18/06/2019
 

MONTROSE AU SOMMET

Excellence

Château MONTROSE


“C’est une véritable originalité dans une propriété d’avoir entamé une démarche environnementale. En 2006, quand la famille Bouygues achète la propriété et voit le potentiel de ce terroir, trois idées apparaissent : faire le plus grand vin, se doter d’un outil de travail pour faire le plus grand vin, et dans le plus grand respect environnemental. Ils ont tout-de-suite pensé panneaux photovoltaïques, géothermie… Ces motivations ont été au cœur de la rénovation et cela a été la première étape. Quelques années plus tard, nous nous sommes intéressés à la viticulture Bio pour éviter les risques aussi bien pour le personnel de la propriété que pour les consommateurs. Nous avons donc entamé des expérimentations sur certaines parcelles. Nous avons la chance d’avoir un très grand terroir de 90 ha d’un seul tenant Nous sommes partis du principe de base que tout ce que nous prenions à la Nature, nous devions lui restituer. Nous ne sommes pas certifié Bio car il faut avoir une expérience depuis 3 ans et cela impose de respecter à la lettre la chartre. Nous préférons utiliser des produits précurseurs. La recherche scientifique évolue très vite, nous préférons être indépendants pour mieux gérer seul notre attitude environnementale vertueuse, peut-être qu’on demandera la certification Bio plus tard… Pour l’instant, on n’en voit pas trop l’intérêt, vu tous les efforts produits ici. Vendange 2018 à Montrose : nous avons été victime de deux choses : le mode de lutte contre le mildiou car les méthodes bio ne sont pas efficaces, on a vu leurs limites lors de cette pression mildiou 2018, du jamais vu depuis 50 ans… Cela ajouté à la grande sécheresse durant l’été, nous avons bien sûr subit une perte de récolte. Les baies de raisins récoltées étaient extrêmement saines et concentrées, des peaux épaisses chargées en tanins, on a obtenu une matière première exceptionnelle avec un fruité hors du commun. Nous goûtons un superbe résultat dans les barriques, on tient un millésime un peu particulier, un millésime chaud, sec, comparable au 2009. Grâce à la précision que l’on est capable d’apporter à la vinification, nos vins expriment beaucoup d’élégance, de finesse. 2017 : un vin un peu en recul par rapport au 2016. Un ensoleillement moins marqué, une climatologie moins favorable, la nature a un rôle à jouer… Un joli vin bien fait, bien né sur un beau terroir mais qui n’a pas le charme du 2016. 2016 : un millésime de référence, des conditions climatiques très favorables, un vin parfaitement typé terroir de Montrose, beaucoup de précision, une ossature et une droiture tannique impressionnantes, c’est ce qui le caractérise vraiment.”

   

MONTROSE AU SOMMET

Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland
3, avenue des Vignolles
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 12

Email : chateau@chateau-montrose.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine des BOUQUERRIES


Depuis 1935, la famille exploite le domaine des Bouquerries. Guillaume et Jérôme de pérennisent le développement de ce domaine de 29 ha. Les vignes sont enherbées et les contre-bourgeons éliminés afin de maîtriser les rendements. Une référence avec le Chinon cuvée Confidence 2015, corsé, de belle robe soutenue, ample et distingué, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits bien mûrs. On se fait aussi plaisir avec le Chinon blanc Coteaux de Sonnay 2017, il est très séduisant, de robe pâle, brillante et limpide, un vin gras, qui associe la fraîcheur à l’élégance, et une jolie complexité aromatique. Dans la même lignée le Chinon rouge Tradition 2017, intense, belle rondeur, ferme en bouche, tout en nuances aromatiques, fruits rouges, épices. Goûtez aussi le Chinon rosé Plaisir 2017, de robe délicate, c’est un vin régulièrement réussi souple, frais, puissant en bouche, parfumé (rose, fraise...), sec et suave à la fois. Et pour finir le Chinon rouge cuvée Royale Vieilles Vignes 2017, un vin complexe, intense et charmeur, bien typé, qui sent bon les fruits cuits.

Guillaume et Jérôme Sourdais
4, Les Bouquerries
37500 Cravant-Les-Coteaux
Téléphone :02 47 93 10 50
Email : gaecdesbouquerries@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainedesbouquerries.com

Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%), puis 84 ares en 2015, pour atteindre 3,37 ha. Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. Certification Biodynamie Demeter depuis 2016. - La pratique culturale : les rangs de vignes, enherbés, autorisent la faune et la flore auxilliaires. La taille est en majorité en guyot double à deux astes avec 8 bourgeons par pied. Les rangs sont travaillés sous les pieds. Les entrecoeurs sont éliminés. L'effeuillage se fait du coté du soleil levant. La vigne est accompagnée par des préparations de plantes, des algues (lithotamme), et un minimum de cuivre et de soufre. Les vendanges sont faites à la main dans une atmosphère conviviale. Une première sélection des baies est faite sur pied et, depuis 2008, un deuxième tri est réalisé sur table à l'entrée du chai. - La vinification : une première macération à froid précède la fermentation naturelle sans apport de levures extérieures. Selon les années (la quantité de récolte) celle-ci est parfois faite en tonneau ouvert à l¹ancienne (pigeage à la main). Une macération post fermentaire à chaud est généralement utilisée. La fermentation malolactique est faite en cuve ou en tonneau. L'élevage est réalisé en partie en cuve et en partie en barriques. La mise en bouteille est réalisée sans filtration (ou presque). La maturation a lieu à température constante dans la carrière souterraine. “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Vous allez aimer ce Bordeaux Supérieur rouge cuvée des Mille et une Nuits 2015, charpenté, bien charnu, de belle robe pourpre soutenu, au nez légèrement épicé, suave au palais, avec des nuances de cerise et de réglisse, aux tanins fondus mais structurés à la fois. Le Bordeaux Supérieur 2014 Bio, 80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon, d’une robe rouge cerise limpide, développe des arômes de cassis et de griotte et une bouche fraîche aux tanins fondus, est un vin qui s’accorde, par exemple, avec des tendrons de veau aux champignons et à la tomate ou un filet d'agneau au chou. Il y a aussi ce Bordeaux Supérieur rouge cuvée Lise 2012, élevage en barriques, qui mêle concentration aromatique et délicatesse en bouche, avec ces arômes d’épices (cannelle) et de griotte, aux tanins équilibrés, et ce Bordeaux Supérieur Adélaïde 2011, riche mais fin, très parfumé, au nez où dominent la prune et le musc, harmonieux, idéal avec des grillades au barbecue.

Jean-François Moniot
49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Email : moniot@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr

Château RAYMOND-LAFON


C'est en 1972 que Francine et Pierre Meslier deviennent proprié́taires, donnant ses lettres de noblesse à ce grand vin. Un vignoble de 20 ha, dont 18 en production, la majorité des parcelles sont regroupées autour du Château, sur les communes de Sauternes, Bommes et Preignac. Cépages : 80% Sémillon et 20% Sauvignon, vignes 35 ans en moyenne. La vendange est effectué́e grain par grain, par tris successifs (3 à 10 passages) de raisins botrytisés. Les vins sont élevés 3 ans en barriques de chêne merrain. Remarquable Sauternes 2015, il est intense, aromatique, à la belle robe dorée, au nez très élégant et intense, avec en bouche des arômes persistants d’agrumes mûrs, d’amande grillée et de tilleul, de bonne garde. Le SauternesJeunes pousses” 2013 (pas les jeunes vignes ! 18 mois de barriques au lieu de 36), c’est un vin puissant et racé, au nez fleuri avec des nuances de pomme et de noix fraîche, suave, d’une très belle persistance aromatique en bouche. Splendide Sauternes 2011, l’exemple type d’un très grand Sauternes, au nez très persistant à dominante de lis, de grillé et de petits fruits secs, de bouche onctueuse et complexe (abricot confit), fondue, aux connotations de pain brioché en finale, un vin de grande é́volution. Le 2010 développe des nuances de pomme confite, de bouche fine et persistante, un vin dense et velouté, de belle couleur, au nez dominé par des notes d’agrumes très mûrs et de pain grillé. Le 2009 est envoûtant, racé, puissant, tout en arômes (pain brioché, citronnelle), un vin riche et complexe, trè̀s persistant, d’une grande onctuosité. Très grand 2007, typé et dense, avec des notes de noisette et de citron, associant souplesse et structure, un vin tout en finesse, d’une longue finale, de belle robe dorée, de bouche complexe (miel, pain grillé), un beau vin de garde. Le 2005, séduisant par son nez de fruits confits, d’une belle complexité́, est gras, à la bouche fondue où se retrouvent des nuances de pain d’épices, d’une longue finale.

Famille Meslier - Gérante : Marie-Françoise Meslier
4, au Puits
33210 Sauternes
Téléphone :05 56 63 21 02
Email : famille.meslier@chateau-raymond-lafon.fr
Site personnel : www.chateau-raymond-lafon.fr

CHATEAU REDORTIER


Château Redortier, site historique renommé, compte 35 hectares d’un seul tenant particulièrement bien situés face aux prestigieuses Dentelles de Montmirail. Le Domaine s’étend sur l’aire d’appellation Beaumes-de-Venise et Gigondas, et produit aussi du Côtes-du-Ventoux et du Vin de Pays de Vaucluse. Son terroir est exceptionnel, outre un paysage d’une beauté à couper le souffle, les vignes s’étagent à plus de 400 mètres d’altitude, sur des coteaux exposés plein sud, bénéficiant d’un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. L’exploitation est familiale, Sabine et isabelle apportent tous leurs soins aux vins, sans négliger les conseils avertis d’Etienne et Chantal qui créèrent le domaine en 1956. La culture des vignes est menée de façon raisonnée, dans un souci constant de l’environnement. les rendements sont volontairement limités aux alentours de 30 hl/ hectare ; gage de qualité. Les vendanges se font à la main, ce qui permet un tri rigoureux des raisins dès la cueillette. La vinification est traditionnelle ; pressurage léger, températures contrôlées et maîtrisées tout au long des fermentations. Les rouges passeront deux hivers en cuve avant leur mise en bouteilles. Les vins ne séjournent pas en bois, la qualité de leur terroir leur confère un caractère boisé naturel. Les vins Château Redortier sont présents sur les cinq continents ainsi que sur les meilleures tables. La cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h. Nous disposons d’un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, « La Grange de Château Redortier ».

Famille de Menthon

84190 Suzette - Beaumes de Venise
Téléphone :04 90 62 96 43
Télécopie :04 90 65 03 38
Email : chateau-redortier@orange.fr
Site : chateauredortier


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de TOASC


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Propriété de 12 ha, dont 7 ha de vignes et 2 ha d?oliviers. Ici, le vent de terre, de mer et la tramontane maintiennent l'état sanitaire des vignes. C?est en 1992 que Bernard Nicoletti rachète 12 ha de terrains laissés à l?abandon sur le lieu-dit ?Toasc?. De cet espace, déjà utilisé en partie comme vignoble par la famille Hooper de 1850 à 1906, il conserve les oliviers plantés sur plus d?un hectare et demi, il défriche le reste, restructure les restanques exiguës en les élargissant et il replante les cépages originaux propres au Comté de Nice et typiques de l?appellation Bellet : La Folle noire et le Braquet pour le vin rouge, le Rolle pour le vin blanc. Sur les pentes où le dénivelé atteint 180 m, le travail est souvent pratiqué manuellement et rythmé par une taille courte, un effeuillage et des vendanges vertes limitant le rendement à 35 hl/ha. Les sols issus des alluvions du Var du quaternaire sont constitués du poudingue, agglomérat d'argile, sable et galets roulés, riche en éléments minéraux. Depuis 2012, les Vins sont agréés Ecocert en culture biologique.
Remarquable Bellet rouge 2015, 70% Folle noire, 30% Grenache, dominé par le cassis et la truffe, un vin charnu, de couleur pourpre, riche au nez comme en bouche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, encore un peu jeune (25 €).
Le Bellet rosé 2017 est très expressif (98% Rolle et 2% Chardonnay), avec des nuances de pêche, de citron et une note épicée, mêlant fraîcheur et rondeur (18 €), un vin idéal sur un crabe à l'Antillaise ou des crevettes flambées, tout en charme comme le Bellet blanc 2017, une cuvée vinifiée en barriques, très séduisante, avec cette touche d?acidité alliée à une rondeur agréable, où s?entremêlent des notes d?amande, de fruits mûrs (poire, mangue) et de bruyère (23 €).

213, chemin de Crémat
06200 Nice
Tél. : 04 92 15 14 14
Email : contact@domainedetoasc.com
www.vinsdusiecle.com/domainedetoasc
www.domainedetoasc.com


Domaine DENIS Père et Fils


Un vignoble de 12,50 ha. Conduite de la vigne traditionnelle et culture raisonnée. L?éraflage est systématique et la macération dure environ 14 jours. Les rouges sont élevés en fûts durant 14 à 18 mois dont une partie de chêne neuf (le fût neuf est utilisé avec vigilance afin de respecter chaque terroir), les blancs sont vinifiés en fûts de chêne où ils seront élevés 12 mois.
Tout en bouche, son Corton-Charlemagne 2013, tout en subtilité, est racé, persistant, aux arômes subtils de fleurs blanches, de musc, de pain grillé et de citron, d?une belle harmonie. 
Le Pernand-Vergelesses rouge 2014 est harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l?humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample, très classique. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge Îles des Vergelesses 2012, de robe pourpre, est souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette), légèrement épicé. Il y a aussi ce Corton Grand Cru rouge Les Paulands 2013, avec ce nez de griotte surmûrie, est complexe, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, d?une richesse réelle et persistante. Excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2014, ample, avec des notes florales et fruitées, finement poivré, d?une grande persistance. Le Pernand-Vergelesses blanc 2014, tout en nuances aromatiques, suave, est à prévoir sur un poisson de rivière en sauce.

Goûtez le Savigny Lès Beaune rouge 2014, puissant au nez comme en bouche, tout en arômes (fruits mûrs), le Bourgogne Aligoté, franc, vif, très bouqueté, et le Bourgogne Chardonnay 2013, où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs.

Christophe Denis
4, Chemin des Vignes-Blanches
21420 Pernand-Vergelesses
Tél. : 03 80 21 50 91
Email : contact@domaine-denis.com
www.domaine-denis.com


Château des GIMARETS



> Les précédentes éditions

Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017

 



Château PONTAC-MONPLAISIR


Domaine de la GUILLOTERIE


Xavier LORIOT


Domaine JOMAIN


BOURDAIRE-GALLOIS


Domaine DENUZILLER


Château Le BOURDIEU


Château PONT LES MOINES


Château CANTENAC


Château du MOULIN VIEUX


Château PAILLAS


HAMM


Domaine MORTET Père et Fils


Domaine de la POULETTE


Cave REAL


Château BOSSUET


Domaine Anthony CHARVET


Château LUCHEY-HALDE


Domaine BROBECKER


Eric TAILLET


Domaine de FAMILONGUE


Olivier et Laëtitia MARTEAUX


Château BERTHENON


Georges KLEIN et Fils


MAS DU NOVI


Domaine de SAJE


Château LAVISON


GITTON Père et Fils


Château La ROSE SARRON



SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU DE LA BRUYERE


HENRY NATTER


CHATEAU TOULOUZE


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU FABAS


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU VALGUY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales