Le Magazine Du Vin

Edition du 20/10/2015
 

Champagne de VENOGE

Splendide

De VENOGE

Depuis 1837, de Venoge cultive une tradition de qualité afin de proposer des Champagnes d’exception. Une qualité rare qui lui vaut sa renommée dans le monde de la Gastronomie comme en témoignent les nombreuses tables étoilées où les Champagnes de Venoge font le bonheur des connaisseurs.


Brut Cordon Bleu, Millésimé Blanc de Blancs, Blanc de Noirs, Brut Rosé, Champagne des Princes, chez de Venoge, chaque champagne est un grand vin issu des plus grands crus élaboré dans les règles de l’art. “Cette année sort le Millésime Blanc de blancs 2006, nous raconte Gilles de la Bassetière. C’est un 100 % Chardonnay des raisins issus du terroir de Mesnil-sur-Oger, ce qui lui confère ce côté très minéral. Le 2006 est très élégant, présente en bouche beaucoup de fraîcheur, une grande minéralité mais aussi une belle complexité due au terroir. C’est un millésime qui a aussi un beau potentiel de garde (nous avons toujours le millésime 2002). Nous nous apprêtons à déménager en juillet. Nous transférons notre siège social à 100m d’ici dans un très beau bâtiment que nous avons acheté rue de Champagne.” Superbe Champagne Louis XV Extra Brut Rosé 2002, en hommage à l’arrêt du 25 mai 1728, où le roi Louis XV marqua l’histoire du monde vinicole français en autorisant uniquement aux vins de Champagne d’être commercialisés et transportés en bouteilles. Le vin est en quantité très limitée, issu exclusivement des meilleurs crus de Pinot noir et de Chardonnay, avec un vieillissement en cave de 6 ans, un superbe flacon qui souligne une robe magnifique, des parfums de rose, de framboise, de baies sauvages, et des arômes de fruits rouges, acidulés, soulignés par un dosage extra brut. Dans la lignée, ce Champagne Louis XV rosé 2006, marqué par la puissance qualitative de ce superbe millésime, au nez de petits fruits rouges frais et de rose, suave, distingué, à déboucher sur un saumon fumé ou un homard à la citronnelle. Tout en bouche, le Grand Vin des Princes 1999 blanc, d’une grande amplitude, d’une très grande finesse, floral et dense, très agréable avec ces connotations de narcisse, de noix et cette touche épicée persistante, un Champagne suave, surprenant par sa fraîcheur. Le Champagne Louis XV brut 2006 est l’une des plus jolies bouteilles savourées, à la fois puissante et très fine, dense et très fruitée, aux notes de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une jolie ampleur en bouche.  Il y a encore ce Blanc de blancs 2004, qui associe richesse aromatique et persistance en bouche, ample, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, et mérite une cuisine élaborée comme le Blanc de noirs Réserve, aux arômes de fruits blancs mûrs, de bouche concentrée et d’une belle vinosité mais tout en fraîcheur, légèrement épicé. Savoureux Brut Réserve rosé, au nez de mûre, dense, complexe et subtil à la fois, très parfumé en finale, est parfait sur les desserts aux fruits. Il y a également ce brut Blanc de noirs, avec des notes de fruits frais et de noisette, de mousse fine, tout en élégance, avec une finale de brioche.  Le Cordon Bleu Chardonnay 2004 est vraiment exceptionnel ! Faisant suite au 2002, cette cuvée blanc de blancs vieillie en caves durant cinq ans, présentée dans une superbe boîte en métal, est un grand Champagne puissant en bouche mais tout en élégance, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, de mousse fine, une cuvée intense et typée, vraiment séduisante. Le Cordon Bleu Millésime 2002 est dense, très parfumé, mêlant finesse et charpente, d’un bouquet aromatique aux notes de pêche et de citronnelle, tout en nuances comme ce Cordon Bleu Extra brut, développant en bouche des arômes puissants de fruits et une touche épicée, est un vin ample et parfumé. Goûtez aussi le Cordon Bleu demi-sec, de très belle teinte, avec ce nez dominé par la noix et les fleurs fraîches, de bouche suave aux nuances de miel et de pomme cuite, de mousse légère, qui allie délicatesse et charpente, parfait sur les desserts

   

Champagne de VENOGE

Directeur : Gilles de la Bassetière
46, avenue de Champagne - BP 103
51200 Épernay
Téléphone : 03 26 53 34 34
Télécopie : 03 26 53 34 35
Email : infos@champagnedevenoge.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
Clos de L'ÉPINAY (V)
AUBERT (V)
BOURG NEUF
GUILLOTERIE (S)
LA PALEINE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
RAYNIÉRES (S)
GAUDRELLE (V)
VIEUX PRESSOIR (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
Daniel REVERDY (S)
SARRY
VATTAN (S)
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
BONNARD (PF)
CAVES POUILLY (PF)
A. ROBLIN (S)
CHAMPEAU (PF)
CREZANCY/CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT (PF)
Thierry VERON (S)
BAUDIN (PF)
LOUIS (S)
S. DAGUENEAU (S)
GRALL (S)
SAUTEREAU (S)
Alain GIRARD (S)
ERMITAGE (S)
PICARD (S)
FOUASSIER (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
MALBÈTE (R)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
TROTEREAU (Q)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
LECOMTE
MONTIGNY (T)
MOELLEUX
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)
AUBERT (V)
L'ÉTÉ (CL)
GODINEAU (B)
LEBLOIS (M)
ROCHETTES (CL)
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BOUVET (S)
AUBERT (V)
Clos de L'ÉPINAY (V)
PETITE CHAPELLE
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
BREUIL DE SEGONZAC (igp)
COING SAINT-FIACRE
TOURLAUDIÈRE
BIDEAU-GIRAUD
Robert CHÉREAU
COGNETTES
DURANDIÈRE
ELGET
ESPÈRANCE
PLESSIS GLAIN
HAUTE NOELLES
TOPAZE
GARNIERE
MÉNARD-GABORIT
R de la GRANGE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
FOSSE SÈCHE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
M. E. ROBLIN (S)
TEILLER (MS)
PRÉ SEMELÉ (S)
VILLALIN
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

GAUTHIER-LHOMME (V)
MATIGNON (CL)
DULOQUET (CL)
CREMANTS
AMANDIERS (S)
MUSCADET
AUTRES
TEVENOT (Cheverny)*
COIRIER (Fiefs Vendéens)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TABORDET*
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
(CHAMPALOU (V))
MUSCADET
AUTRES

(POITEVINIÈRE)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Jean CHARTRON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L’histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine de bois de prédilection reste la région de l’Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts. “Restons optimistes, nous dit Jean-Michel Chartron, car 2014 aura été pour notre village un bon millésime tant au niveau de la qualité qu’au niveau de la quantité. Même si la grêle est venue frapper un peu plus durement les parcelles situées “en Montagne”, ce millésime en gestation a vraiment tout d’un grand ! Il s’annonce comme très bon et les volumes sont là, même s’ils ne combleront pas totalement le manque de stock. Après une nouvelle année météo surprenante, septembre, fidèle à sa réputation, a pleinement joué son rôle. Les raisins récoltés honorent déjà de belles promesses, avec de très jolis équilibres. Au niveau de la région, les volumes définitifs seront connus sous peu. Néanmoins, les premières estimations marquent le retour à la normale pour beaucoup, malgré des disparités suivant les secteurs. Rappelons-nous ! Au printemps, le millésime 2014 s’annonce précoce. Les conditions climatiques chaudes et sèches profitent à la vigne. Elles laissent espérer une récolte abondante et préservent la vigne du point vue sanitaire. Toutefois, le potentiel de récolte se trouve affecté par quelques phénomènes de coulure (non transformation des fleurs en fruits). Le 28 juin, la Bourgogne est touchée par un violent orage de grêle. Les dégâts sont parfois considérables, en particulier sur certaines appellations de la Côte de Beaune comme Meursault, Volnay, Pommard ou le nord de Beaune et dans le secteur de Lugny. Ces vignobles, souvent impactés pour la deuxième ou troisième année consécutive, voient leurs espoirs de bons rendements s’envoler. Avec l’été, le soleil semble parti vers d’autres contrées ; et l’avance acquise en début de cycle n’est plus d’actualité. Cependant, malgré la météo humide et fraîche, la maturation démarre sur un bon rythme fin août. Le soleil, accompagné du vent du Nord, revient dès les premiers jours de septembre. Ce sont des conditions idéales pour une maturation optimale des raisins et le maintien d’un bel état sanitaire. La Bourgogne, comme les autres vignobles, a connu quelques foyers de pourriture acide. Les parcelles de Pinot Noir concernées ont fait l’objet d’un tri rigoureux, à la vigne comme en cuverie. Ce phénomène ponctuel et localisé reste une exception dans une année globalement très saine. Mi-septembre, les vendanges débutent sous le soleil et dans la bonne humeur. Les raisins mûrs, sains et aromatiques rejoignent les caves. Les cuvaisons se déroulent sans encombre et la fermentation alcoolique démarre spontanément. Le début de l’automne, très doux, permet aux fermentations malolactiques de s’enclencher. Les vins dévoilent des équilibres parfaits. Leur caractère ciselé et précis présage d’un beau potentiel de garde. Nous croisons donc les doigts !” Franchement, ce Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers (Monopole) 2013, est formidable, l’une des plus jolies bouteilles savourées cette année, à la fois puissant et très fin, dense et très fruité, aux notes de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une grande longueur au palais, encore jeune, bien sûr.  Le Bâtard-Montrachet Grand Cru 2013 n’a rien à lui envier, aux arômes de fruits blancs mûrs, de bouche concentrée et d’une belle ampleur mais tout en fraîcheur, épicé en finale. Splendide Corton Charlemagne Grand Cru 2013, où la fraîcheur du Chardonnay se manifeste par des saveurs gourmandes de miel et d’abricot sec, de robe or clair, un vin élégant et subtil. Très grand Puligny-Montrachet Premier Cru Folatières 2013, parfumé, intense, aux notes de poire fraîche, tout en bouche, gras mais avec cette nervosité caractéristique, aux notes d’aubépine et de citron, un vin tout en charpente, classique et franc comme cet autre Puligny-Montrachet Premier Cru Clos du Cailleret 2013, un vin puissant, avec des arômes de grillé et d’abricot, de bouche riche mais fraîche, très bien équilibré en acidité. Excellent Savigny-Lès-Beaune blanc Les Pimentiers 2013, d’une belle harmonie au nez comme au palais, aux arômes subtils de fleurs et de musc, alliant saveur et distinction. Le Saint-Aubin Premier Cru Les Murgers des Dents de Chien blanc 2013, associe raffinement et rondeur en bouche où l’on retrouve des nuances de citron et de lis, de bouche vive comme cet autre Saint-Aubin Premier Cru Perrières 2013, aux nuances florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées. Goûtez encore le le Hautes-Côtes-de-Beaune En Bois Guillemain blanc 2013, de bouche ronde, un vin vif et souple à la fois, très réussi.

Jean-Michel Chartron
13, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 99 19
Télécopie :03 80 21 99 23
Email : info@jeanchartron.com
Site personnel : www.jeanchartron.com

Château GARREAU


Carole Garreau, son père et son mari, ont repris en 2006 la propriété familiale (depuis 1919), auparavant tenue par son oncle. Ils sont passionnés et maîtrisent l’ensemble du processus, de la vigne à l’élevage de leurs Armagnacs dans un chai souterrain unique en son genre. Sur leur site, ils hébergent également l’Écomusée de l’Armagnac qui permet de faire mieux découvrir ce formidable produit, au travers d’un Musée des vignerons et d’un Musée des alambics. Vous aimerez cet Armagnac Napoléon, bien sec comme il se doit, où la richesse s’allie à l’élégance, avec des notes de fruits surmûris, de vanille et d’humus. L’Armagnac cuvée Royale, où l’on retrouve alors des arômes doux et délicats comme la figue mûre et les épices, développe une bouche puissante et chaude, d’une grande finale. Beau Bas Armagnac XO 15 Ans, 80% Baco, Ugni blanc et Folle blanche, qui fleure bon l’abricot, de bouche pleine, avec une finale de pruneau macéré bien typique. Le Bas Armagnac Millésime 1985 40%, médaille de Bronze Paris 2009, est remarquable, marqué par ces connotations de rancio, d’épices et de fruits cuits, avec, en bouche, des nuances de moka et de caramel très délicates.

Carole Garreau

40240 La Bastide d'Armagnac
Téléphone :05 58 44 81 08 et 05 58 44 84 35
Télécopie :05 58 44 87 07
Email : chateau.garreau@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-garreau.fr

Domaine de L'AMAUVE


Une exploitation familiale de 12 ha. Christian Vœux, œnologue de formation, est un homme de terrain qui a été maître de chai du Château Mont-Redon durant 25 ans. Il a repris ce vignoble en 2005, à la retraite de ses parents. Tout ici se fait en harmonie avec la nature et ce qu’elle offre dans le respect de l’environnement. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l’agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d’assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. Dans les jeunes vignes, l’enherbement n’a pas un effet suffisant, aussi, la vendange en vert est pratiquée comme moyen de sélection des grappes et de contrôle du rendement. Remarquable CDR-Village Séguret Réserve 2011, à dominante de Grenache (80 %), complétée par de la Syrah, élevage 12 mois pour partie en fûts de chêne et en cuves, puissant et soyeux en bouche, aux tanins fermes, aux nuances de griotte et de fraise des bois au palais, d’excellente garde.  Le CDR-Villages Laurances rouge 2012 est chaleureux, alliant couleur et matière, au nez à dominante de prune et d’humus, d’une jolie finale épicée, un excellent vin avec de la matière.  Tout en délicatesse, le CDR-Villages La Daurèle blanc, de robe claire et brillante, un vin de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix, tout en nuances d’arômes comme le CDR-Villages La Merrelies.

Christian Vœux
Chemin du Jas
84110 Séguret
Téléphone :04 90 46 82 81 et 06 10 71 26 72
Télécopie :04 90 65 17 12
Email : contact@domainedelamauve.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainedelamauve
Site personnel : www.domainedelamauve.fr

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@vinsdusiecle.com
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Frédéric MALETREZ


Un vigneron qui élabore très soigneusement ses cuvées depuis une vingtaine d’années.
Très beau Champagne Vieille Réserve Premier Cru 2004, très typique de ce grandissime millésime champenois, qui dégage un nez franc et fruité (agrumes), une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité et cette note de pain grillé bien spécifique au palais.
Excellent brut rosé Premier Cru, élaboré exclusivement à base de cépages noirs où le Pinot Noir est majoritaire, est d’une belle rondeur, avec un bouquet très marquant aux connotations de rose, de musc et de mûre, de mousse crémeuse, que l’on peut aussi bien apprécier sur un brie de Melun qu’avec une tarte aux brugnons. Goûtez également le Le brut Réserve Premier Cru, qui est très séduisant, aux arômes de poire et de noisette grillée, de robe jaune pâle aux reflets d’or, puissant et élégant à la fois, tout en finale, à déboucher sur des quenelles de brochet. Les prix sont très doux.

Château de COUDOT


Le terroir du Château de Coudot est assis sur les deux types de graves que l’on rencontre sur Cussac Fort-Médoc : des graves du Mindel 1 et des graves du Mindel II. Le Cabernet-Sauvignon (60%) occupe les graves de la terrasse, le Merlot (35%) se plait dans les terres plus légères et le Cabernet franc (5%) trouve son équilibre sur des sols secs et bien drainés. Le vignoble dans la tradition médocaine : taille à deux astes avec trois bourgeons par aste, épamprages, effeuillages, vendanges en vert si nécessaire…Tous ces travaux sont effectués dans le plus grand respect de la vigne afin d’obtenir des raisins de la meilleure qualité possible. Les vignes sont alimentées exclusivement par des apports de matière organique naturelle déterminés en fonction d’analyse de sols régulières. Que ce soit pour la culture de la vigne ou dans les processus de vinification, le respect de l’environnement est un impératif pour les trois frères Blanchard, Joël, Daniel et Rémy.
Voilà un beau Haut-Médoc 2012, qui porte haut son appellation de Cru Artisan, issu de vignes d’une trentaine d’années, fort bien élevé 12 mois en barriques, dense et généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs, légèrement épicé en bouche, savoureux, aux tanins souples, vraiment réussi. Le 2011 est charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution (10,50 €). Remarquable 2010, de belle robe pourpre, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de petits fruits noirs et de cannelle, aux tanins fermes, d’une jolie concentration (11 €). Beau 2009, aux tanins puissants mais soyeux, au nez complexe et subtil, dominé par des nuances de griotte et de poivre, un vin amples et persistants en bouche, aux tanins harmonieux et riches, très classique du millésime, médaille d’Or au concours de Lyon 2011 (11,50 €).

J. Blanchard
9, impassse de Coudot
33460 Cussac-Fort-Médoc
Tél. : 05 56 58 90 71
Fax : 05 57 88 50 47
Email : ch.coudot@wanadoo.fr
www.chateaudecoudot.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château HAUT GUILLEBOT


Le Château Haut Guillebot et le Château Montet sont deux propriétés familiales transmises de mère en fille depuis sept générations.
On y goûte ce Bordeaux Supérieur Prestige 2010, puissant, aux tanins mûrs et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par les fruits macérés et l’humus, idéal sur un canard. Le Bordeaux rosé 2013 est franc, de belle teinte comme l’Entre Deux Mers 2012, tout en finesse, aux arômes floraux où l’on retrouve l’acacia, très séduisant, avec des nuances de pomme fraîche en bouche.

Marie-Christine Labouille

> Les précédentes éditions

Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château de PIOTE


RENAUDIN


H. GOUTORBE


GELAS


Château Le Destrier


Château d'OLLIÈRES


Château PONT Les MOINES


Château CANTENAC


HUBER et BLÉGER


Domaine STOEFFLER


Château LECUSSE


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Cru D'ARCHE-PUGNEAU


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Clos BELLEVUE


Domaine DRUSSÉ


Domaine BERTRAND-BERGÉ


ZOELLER


Alain THIÉNOT


Domaine Charles FREY


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château de LAMARQUE



DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


LA BASTIDE BLANCHE


CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales