Le Magazine Du Vin

Edition du 21/08/2018
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château CHENE-VIEUX


Vignoble de 11 ha acquis en 1937, avec un sol argilo-calcaire, 79% Merlot, 12% Cabernet-Sauvignon et autres cépages, vignes de 25 ans. Belle réussite avec ce Puisseguin cuvée Première 2015, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins amples et très fins à la fois. Excellent 2014, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices…), alliant puissance et finesse, gras et intensité. Le 2013 est tout en rondeur, ample, très agréable, quand le 2012, parfumé, typé, associe couleur et matière, avec des notes de fruits mûrs (cassis et framboise) et de sous-bois, tout en bouche comme ce 2011, harmonieux, souple, aux tanins bien enrobés, très charmeur. Goûtez le Puisseguin-Saint-Émilion 2015, avec des connotations complexes de mûre et de cannelle, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d’humus, et le Lalande-de-Pomerol Château de Musset cuvée Première, avec un bouquet persistant et corsé marqué par les fruits rouges très mûrs, séduit par sa structure et ses tanins bien fondus.

Sce Foucard et Fils
34, route de Saint-Émilion
33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 51 11 40 et 06 76 41 82 26
Email : contact@chateaudemusset.com

Château du GRAND-CAUMONT


Au sommet. L’un des plus vastes domaines des Corbières avec quelque 100 ha de vignes sur des sols argilo-calcaires en terrasses et des sols de graves très filtrants (cépages Syrah, Grenache et Carignan de plus de 50 ans). Il existait déjà à l’époque romaine et avait été baptisé Villa Manzanetto. C’est en 1906 que Louis Rigal, fondateur du célèbre Roquefort Rigal l’achète puis le transmet à son fils Louis, et son épouse Françoise Rigal prend le relais au début des années 1980. Sa fille Laurence la rejoint en 2003 et assure la gestion du domaine. On pratique deux grands types de vinification dans les chais équipés de cuves ciment, de cuves Inox et de barriques. Chaque parcelle est vinifiée séparément. On utilise pour chaque cépage la vinification qui permettra d'obtenir le résultat souhaité. - pour toutes les vieilles vignes de Carignan et une partie des Syrah, on choisit la vinification en raisins entiers également appelée macération carbonique. Les grappes sont cueillies à la main et déposées entières dans des cuves de faible profondeur. Les cuves sont saturées en gaz carbonique, levurées individuellement et fermentent pendant au moins quinze jours. Elles sont coulées, délicatement pressurées. Coule et presse sont alors assemblées pour terminer la fermentation alcoolique et réaliser la fermentation malolactique. - pour les Carignan plus jeunes, une partie des Syrah et les Grenache, on pratique la vinification traditionnelle. Les raisins sont récoltés manuellement, versés dans un égrappoir, foulés avant d’être aiguillés dans des cuves de vinification. Chaque cuve est levurée séparément. Les temps de cuvaison durent de 14 à 21 jours avec au moins un remontage quotidien pour lessivage du chapeau. En fin de fermentation des pigeages et délestages sont pratiqués afin d’extraire au maximum la qualité de la matière première. Superbe Corbières rouge cuvée Capus Monti 2015, 60% Syrah et 40% Carignan noir issu de vieilles vignes de plus de 80 ans, les cépages sont vinifiés séparément, sont assemblés à la fin de l’hiver et collés, puis élevés en barriques neuves de merrains français pendant 12 mois, cela donnant un vin dense, avec des connotations complexes de mûre, de musc et de poivre en bouche, coloré, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins amples, de garde. Le Corbières rouge Impatience 2015, 45% Carignan noir, 45% Syrah et 10% Grenache noir, avec un élevage en barriques durant 12 mois pour 40% de l’assemblage, un vin qui a des de arômes de violette, de grillé et de mûre, charpenté, épicé au palais, d’une finale complexe. Le Corbières Réserve de Laurence rouge 2015, Carignan noir vieilles vignes vinifié en raisin entiers 25%, Carignan noir égrappé vinification traditionnelle 10%, Syrah vinification raisin entiers 10%, Syrah égrappée vinification traditionnelle 45%, Grenache noir égrappé vinification traditionnelle 10%..., le tout donnant ce beau vin avec des connotations de fruits rouges macérés, aux tanins riches et souples à la fois, un vin intense et coloré, tout en nuances en finale (humus, réglisse), de garde. Excellent Corbières rouge cuvée Spéciale 2015, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé au palais, à prévoir, par exemple, sur un rôti de bœuf aux pruneaux farcis ou un pigeon aux légumes. Joli Corbières Château du Grand Caumont Tradition rosé 2016, 40% Syrah, 40% Cinsault, 10% Grenache noir et 10% Grenache blanc, finement bouqueté (abricot, rose), fin, de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais), et un séduisant Corbières Tradition blanc 2016, 60% Grenache blanc et 40% Vermentino, aux reflets verts avec des arômes de noix et d’agrumes, vif et fin, persistant et aromatique, d’une belle finale fraîche. Goûtez son IGP de l’Aude rouge, Merlot, alliant charpente et souplesse, aux tanins soyeux. Bel appartement de charme à louer au milieu des vignes.

Laurence Rigal

11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 68 27 10 82
Email : chateau.grand.caumont@wanadoo.fr
Site personnel : www.grandcaumont.com

DRAPPIER


L’histoire des murs, habités aujourd’hui par la famille Drappier, remonte au XIIe siècle quand Saint-Bernard fit construire ici une annexe de l’Abbaye de Clairvaux. Le vignoble qui entoure ces caves cisterciennes, fait la fierté de cette grande exploitation de 75 ha. Si la vigne fut plantée pour la première fois à Urville par les Gallo-Romains il y a 2000 ans, c’est Saint Bernard, fondateur de l’Abbaye de Clairvaux qui fit construire nos caves en 1152. Sept siècles plus tard, en 1808, c’est autour de ce témoignage médiéval, magnifiquement préservé, où dorment des cuvées d’exception, que fut créé le domaine familial dirigé aujourd’hui par Michel Drappier. Terre d’accueil du Pinot noir, cépage qui “coule dans nos veines”, c’est à Urville que fut planté notre vignoble, cultivé selon les principes du Bio et du naturel. Aujourd’hui, à l’excellence sophistiquée parfois surfaite, nous préférons l’authenticité et le naturel. Grâce à un très faible dosage et un usage extrêmement modéré des sulfites, nous mettons en exergue les multiples facettes de nos terroirs et de nos vinifications. Superbe Champagne Grande Sendrée brut Millésimé 2008, de mousse abondante, qui sent la poire et le lis, une cuvée harmonieuse et distinguée, aux connotations de fleurs, de fumé et de pain grillé au palais. Le Champagne brut Nature, zéro dosage, pur Pinot noir, allie structure et vivacité à la fois, un vin séducteur, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des senteurs de citron et d’épices, distingué, d’une très belle persistance au palais. Le Champagne brut Nature rosé, zéro dosage, très vif, très fin, développe au nez comme en bouche des arômes de fruits rouges frais, un vin aux bulles légères et brillantes. Belle cuvée Charles de Gaulle, la Maison ayant eu l'honneur d'être choisie par Charles de Gaulle pour ses réceptions privées à Colombey-les-Deux Églises, toujours millésimée, composée à 80% Pinot noir complété par du Chardonnay, de belle robe, finement florale (aubépine, rose), de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), de mousse intense, à prévoir sur une cuisine raffinée. Le brut cuvée Quattuor est un Blanc de quatre blancs, trois “oubliés”, Arbane, Petit Meslier, Blanc Vrai, et Chardonnay, structuré et vif à la fois, aux saveurs d’agrumes, de pain grillé et de chèvrefeuille, de mousse crémeuse, comme le brut Carte d’Or, avec cette fraîcheur florale doublée de notes fruitées, au nez d’une vinosité nerveuse, et ce Champagne rosé de Saignée, à la fois puissant et raffiné, aux arômes spécifiques de cerise et cassis.

Michel Drappier
Rue des Vignes
10200 Urville
Téléphone :03 25 27 40 15
Email : info@champagne-drappier.com
Site personnel : www.champagne-drappier.com

CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


Michel Jeaunaux commence le métier de vigneron, en 1965. A cette date, le raisin est apporté à la coopérative du village. En 1973, il se marie avec Marie-Claude, et ils installent le premier pressoir (traditionnel) de la maison. Commencent alors les premières vinifications. Depuis, la cuverie et la cave ont été construites. En 1999, Cyril, leur fils, les rejoint, et en 2003, un deuxième pressoir traditionnel est installé. De 500 bouteilles produites au départ, la maison s’applique désormais à vinifier environ 45000 flacons. La démarche reste fidèle à une viticulture durable : travail des sols, enherbement, vinifications en cuves mais aussi en fûts de chêne. Les vinifications s’effectuent en cuves (inox et émail) ou bien en fûts de chêne pour les trois cépages. Les fermentations alcooliques démarrent spontanément ou bien après ensemencement levurien. La fermentation malo-lactique, toujours effectuée jusqu’à maintenant, devrait ne plus devenir systématique à l’avenir pour conserver davantage de tension et de minéralité sur nos vins de base. Les cuvées patientent ensuite entre 2 et 7 ans en cave. Enfin, toujours dans la recherche de la minéralité et du naturel, les dosages sont modérés pour laisser au vin la possibilité de s’exprimer pleinement. Le Champagne Extra brut Les Grands Nots millésimé 2003, issu d’un assemblage de têtes des cuvées non filtrées de Chardonnay, Pinot noir et Pinot meunier à parts égales, une cuvée vinifiée et élevée en fûts de chêne, est ample et parfumé, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, tout en bouche persistante et fine, de robe jaune or. Excellent brut rosé de Saignée, contrairement au rosé classique d’assemblage, cette cuvée résulte d’une subtile et brève macération des raisins rouges, élaborée exclusivement à partir de Pinot meunier et de la seule vendange 2006, un Champagne tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée. Le Champagne brut Prestige, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot noir, est dense, alliant finesse et structure, d’un jaune brillant, aux connotations de fleurs et d’épices.

Cyril Jeaunaux
1, rue de Bannay
51270 Talus-Saint-Prix
Téléphone :03 26 52 80 73
Télécopie :03 26 51 63 78
Email : cyril@champagne-jr.fr
Site : champagne-jr
Site personnel : www.champagne-jr.fr


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Daniel REVERDY & Fils


Au sommet. Un vignoble de 9,3 ha. De la taille à la vendange, du pressurage à la mise en bouteille, on travaille ici la vigne et les vins dans la pure tradition et dans le respect du terroir. Les sols sont principalement des Terres blanches (argilo-calcaire), ce qui apporte au vin des arômes complexes et variés : floraux, fruités mêlés de nuances végétales.
?Pour Cyrille Reverdy, le gel de printemps en 2017 a diminué le volume des raisins, mais la qualité, elle, est superbe. Des fruits bien mûrs, des degrés élevés, tout concourt à la réussite du millésime 2017. Sont actuellement en vente : les blancs et rosés 2017, le rouge 2016, la cuvée Anthéas blanc 2016, le P'tit Luce rouge 2016 et la cuvée Parcellaire Le Clos de Chaudenay blanc 2016, la nouveauté de la saison.?
Toujours une référence dans la région, le Sancerre blanc 2017, Sauvignon, vignes de 35 ans, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, médaille d?Or Concours Mondial du Sauvignon 2018, nous avons particulièrement apprécié, ce vin alliant nervosité et gras, au nez envoûtant, où l?on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, bien marqué par son terroir. Goûtez aussi le Sancerre blanc Le Clos de Chaudenay 2016, Sauvignon, vignes de 35 ans, sur des sols de terres blanches et argilo-calcaires, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, c?est un vin séduisant, au nez comme en bouche, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par des notes de fleurs blanches et de fumé.
Le Sancerre blanc cuvée Anthéa 2016, Sauvignon, vignes de 60 ans, un élevage sur lies totales sur une durée de 12 mois : 40% en fûts de chêne et 60 % en cuves Inox, cela donne un vin très équilibré, d?une belle harmonie, souple, aux arômes de reinette et de noisette, tout en distinction, complexe et rond, très bien vinifié, qui évolue très bien.
On se régale également avec le Sancerre rouge 2016, Pinot Noir, avec des vignes de 50 ans, un élevage en cuves Inox durant 1 an, sur sol de caillottes, ébourgeonnage sévère, éclaircissage, tri de la vendange, a eu une médaille d?Or Concours Général Agricole Paris 2018, il sent bon son Pinot Noir, d?un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de griotte cuite, de belle structure.
Rafraîchissant Sancerre rosé 2017, Pinot Noir, vignes de 45 ans, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, légèrement épicée, avec ce nez de fleurs fraîches, alliant nervosité, suavité et belle complexité au palais, qui mérite une cuisine un peu relevée.
Et pour finir, le Sancerre rouge cuvée P?tit Luce 2016, Pinot Noir, vignes de 45 ans élevé pour 80% en fûts de chêne et 20 en cuves Inox durant 1 an, il a une médaille d?Argent au Concours des Ligers 2018, aux notes de griotte, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré.

Cyrille Reverdy
Chaudenay
18300 Verdigny
Tél. : 02 48 79 33 29
Email : daniel-et-fils.reverdy@wanadoo.fr
www.daniel-reverdy-sancerre.com


BOUCHÉ Père et Fils


Une exploitation familiale créée il y a 4 générations. Vignoble de 30 ha sur sept villages champenois. Caves voûtées, creusées dans la craie à plus de 10 m de profondeur.
Un excellent Champagne cuvée Saphir (75% Chardonnay, 20% Pinot Noir et 5% meunier, une cuvée spéciale élaborée à partir des plus vieilles vignes à faible rendement et à parfaite maturité), de mousse abondante, alliant charpente et finesse, une cuvée aux notes d'agrumes et de brioche, ample et très persistante, avec cette touche légèrement épicée (21€). La cuvée Vintage 2004, vieillie six années sur lies, est de robe dorée, aux nuances de tilleul, de pomme et de noisette, un Champagne finement bouqueté, élégant au nez comme en bouche (17€). Goûtez la cuvée Réservée brut, un Champagne à la fois très élégant et intense, bien dosé, d'une bonne souplesse et d'un bouquet très aromatique.

José et Nicolas Bouché
10, rue du Général de Gaulle - BP 13
51530 Pierry
Tél. : 03 26 54 12 44
Fax : 03 26 55 07 02
Email : info@champagne-bouche.fr
www.champagne-bouche.fr


Cave du Père TIENNE


Un petit domaine familial de 5 ha, en majorité sur sols siliceux et maigres. Les vignes sont en majorité situées sur des sols siliceux et maigres. Vins vinifiés par macération de grappes entières vendangés manuellement, puis élevés en fûts de chêne pendant 12 mois. Pas de fûts neufs.
?Notre production, précise-t-on, est issue essentiellement du Gamay, planté sur différents types de sols. Le vignoble de Sologny est en effet à cheval sur une rupture géologique : la roche calcaire de la Montagne de Cras qui surplombe le village au sud-est, au pied de laquelle s?étalent les sédiments argilo-calcaires jusqu?au bois-Clair au nord et le massif granitique, des Enceints au Télégraphe, soit du sud-ouest au nord-ouest, avec ses sols siliceux et maigres.?  
Leur Mâcon-Milly-Lamartine 2012, issu du Gamay produit sur un terroir plutôt siliceux, sableux, vendanges manuelles pour pouvoir cuver des grappes entières, selon la méthode traditionnelle, de robe brillante, aux tanins harmonieux, aux senteurs de fraise des bois et de prune, ample, est à savourer sur un coq au vin (6 € environ), Le Mâcon-Milly Lamartine rouge 2010, bien élevé en fûts, de belle couleur grenat, un vin typé, corsé, velouté, avec des notes de sous-bois et de prune, fondu en bouche (6,90 €). Le Mâcon-Milly Lamartine rosé 2012, au nez où s?entremêlent la griotte mûre et une touche épicée, sec et rond à la fois (5,90 €)

Agnès et Éric Panay
Le Clos
71960 Sologny
Tél. : 03 85 37 78 05
Fax : 03 85 37 75 95
Email : caveduperetienne@wanadoo.fr
www.caveduperetienne.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017

 



BERTHELOT-PIOT


BARON ALBERT


Domaine SERGUIER


Château FRANC LARTIGUE


Cave de ROQUEBRUN


Pierre FRICK et Fils


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Domaine Bel Avenir


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Domaine du MAS ROUS


Château BOURGUET


Château RAYMOND-LAFON


POINSOT Frères


Château GRAND-MAISON


Château MALHERBE


Jean-Christophe MANDARD


Clos BELLEFOND


Château de Beaulon


Domaine François BERTHEAU


Château ÉTANG des COLOMBES


Henry NATTER


Château BALESTARD La TONNELLE


Domaine CAVAILLES


Château LAGARDE


CHARPENTIER


P. LANCELOT-ROYER


Château PEPUSQUE


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Domaine de VIAUD


Château LALIS


Domaine de TERREBRUNE


Domaine Jean-Max ROGER


Domaine BEAUVALCINTE


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


Château CORNEMPS



CHATEAU DE GUEYZE


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU MONT REDON


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHAMPAGNE GOSSET


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE DE L'AMAUVE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales