Le Magazine Du Vin

Edition du 27/04/2021
 

Château SAINT-ESTÈPHE

Tradition

Château ST ESTEPHE


Propriété de 12 ha créée par un ancêtre de la famille ARNAUD vers 1870. L'Alliance d'un terroir d'exception, de la tradition ancestrale et des techniques viti-vinicoles modernes donnent une garantie de qualité suivie.

   

Château SAINT-ESTÈPHE

Arnaud SA
Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 32 26

Email : vignobles.arnaud@orange.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château PONT LES MOINES


Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. “Je commercialise, nous dit Eric Barrat, actuellement Bordeaux Supérieur cuvée Louise 2016, Blaye Pont les Moines 2015, rosé et Sauvignon blanc 2019, Bordeaux 2016. En 2019, nous avons eu des gelées sur le Château Pont Les Moines puis coulure, d’où un peu moins de récolte, ensuite le beau temps est revenu provoquant une belle maturité et nous avons étalé les vendanges jusqu’au 30 Septembre. Le millésime 2019 est d’une grande fraicheur, fruité, rond, d’un bel équilibre. Nous sommes en HVE depuis 2017, et en Bio depuis 2010.” Vous allez aimer ce superbe Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2016 Bio, il est d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Le 2015, pur Merlot, de bouche structurée, d’une belle harmonie, est un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, bien équilibré et généreux, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de groseille au palais, de bouche ample et fondue. Excellent 2014, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique souple et très équilibrée. Bien réalisé, ce Bordeaux blanc 2019, de robe jaune d’or, il est riche au nez, d’une jolie complexité d’arômes où l’on retrouve des notes de noix, de citron et de pêche. Voir le Bordeaux Supérieur Château Bran de Compostelle.

Delphine et Éric Barrat
Vignobles Gagné et Barrat - La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

Guy LARMANDIER


Exploitation familiale de 9 ha, qui s'étend sur les terroirs de Cramant et Chouilly, classés Grands Crus, et des terroirs Vertus et Cuis, classés Premiers Crus. Les vignes sont implantées sur les coteaux les mieux exposés. Ici, de la vigne à la cave, chaque étape est une conquête de la perfection. Le travail méticuleux et passionné de Guy et son fils François obtient sa récompense au bout de longs mois de patience, lorsque leurs nouvelles cuvées dévoilent leur bouquet maison. Belle valeur sûre, leur Champagne Vieilles Vignes 2009 Signé François, complexe en bouche, avec des connotations de fruits secs et d’agrumes, un vin généreux et charmeur en bouche, dominée par les fruits jaunes et les fleurs fraîches. Toujours superbe, le Grand Cru Blanc de blancs, distingué, au nez délicat (rose, tilleul), de jolie robe dorée, avec une bien jolie finale, très savoureux au nez comme en bouche. Et le brut rosé Premier Cru, au fruité concentré, avec des nuances de pêche, d’abricot, et une note épicée, il est de teinte soutenue et de bouche savoureuse. Le Premier Cru Cramant, est tout en finesse, avec ces notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, associant élégance et puissance comme l’Extra brut, dégusté sur place pendant une journée très chaude, il était extrêmement désaltérant, sur la fraîcheur et des notes citronnées très plaisantes. La cuvée Perlée Blanc de blancs Grand Cru, marquée bien sûr par la fraîcheur de son cépage Chardonnay, exhale des arômes discrètement minéraux, un Champagne frais et équilibré, de bouche légèrement miellée, plein d’élégance, typé, tout en légèreté d’arômes.

Guy et François Larmandier
30, rue du Général-Koenig
51130 Vertus
Téléphone :03 26 52 12 41
Email : guy.larmandier@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagne-larmandier-guy.fr

Château des PEYREGRANDES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine s’étend sur 25 ha comprenant des vieilles vignes de Carignans de plus de soixante-dix ans enracinés sur les schistes des coteaux de La Serre, exposés plein sud à 400 m d’altitude, derniers contreforts des Cévennes encerclés par le parc naturel régional du Haut-Languedoc, complétées de Grenache, de Syrah, de Cinsault et de Mourvèdre. Depuis 2007, les cépages Roussanne et Marsanne viennent enrichir cette palette permettant l’élaboration d’un vin blanc. Plusieurs générations se sont succédées sur le domaine Bénézech-Boudal depuis la fin du siècle dernier où déjà Siméon Bénézech livrait son vin en barriques. Ensuite, son fils Pierre Bénézech a commencé la production en bouteilles des vins rouges et rosés dans les années 1970. Depuis 1995, sa fille Marie-Geneviève Boudal et ses enfants Hervé et Laurent perpétuent la tradition mise en place ici depuis la fin du XIXe siècle. Les vendanges se font à la main, permettant d’effectuer les tris nécessaires pour l’obtention de raisins à parfaite maturité et en excellent état sanitaire. Les vins sont élaborés sur un terroir de schistes (rendements moyens de 28 hl/ha) et très typés Faugères : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesse des tanins. L’exploitation est certifiée au titre de l’Agriculture Biologique Ecocert. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Marie-Geneviève Boudal-Benezech nous dit que “la maturité des raisins s’est effectuée en plusieurs étapes. Les vendanges se sont étalées sur un mois. La quantité est très raisonnable, nous avons même récolté plus qu’en 2018, les raisins étaient très sains, nous sommes donc ravis de ce 2019 qui réunit qualité et quantité. Les vins sont très fruités, charpentés, les rosés sont très beaux eux aussi, très vifs dans l’ensemble un peu plus d’acidité dans ces vins-là et un peu moins de degrés. Rosés et blancs présentent plus de fraicheur. A la vente nos proposons le millésime 2018, le 2019 suivra dans l’année. Il nous reste encore un peu de 2017, mais plus beaucoup. Nous préparons une nouvelle cuvée haut de gamme, elle est actuellement en cours de vinification, c’est un peu tôt pour en parler, toutefois, c’est un vin qui s’annonce plus concentré, plus complexe. Nous sommes toujours en recherche d’amélioration de la qualité, c’est ce qui est passionnant. Le 2019 est un millésime un peu atypique dans notre région, il y avait des écarts de maturité dû au climat estival, ce qui a un peu perturbé les vendanges, il a fallu s’adapter. Si je compare 2019 et 2018, je dirais qu’en 2018 il y a eu moins de récolte, moins de vivacité d’acidité, le vin est moins vif alors qu’en 2019 le vin est plus vif ce qui est un gage d’une bonne longévité.” Cette chaleureuse famille nous propose cette année ce superbe Faugères rouge Prestige 2016, 40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, il est intense au nez comme en bouche, d’une jolie concentration, au nez de cerise, légèrement épicé en bouche, parfait sur un filet de bœuf en croûte ou un civet de lapin. Formidable Faugères rouge Marie-Laurencie 2015, 40% Syrah, 40% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en cuves Inox, il est charpenté, aux nuances de petits fruits (groseille et griotte), de bouche riche, typique de son terroir, un vin qui demande une cuisine relevée comme, par exemple, une épaule d'agneau farcie aux olives vertes ou un filet mignon de porc en croûte aux champignons. Remarquable encore, le Faugères Château des Peyregrandes blanc 2018, Roussanne 60%, Marsanne 40% (ère primaire, sols schistes classiques du Faugérois-carbonifère, altitude : 200 à 300 m sur les avant-monts des Cévennes, exposition plein sud, face à la mer), de robe d’un doré brillant, très finement épicé, subtil et suave avec des nuances de fruits frais, un vin très élégant, de bouche franche et persistante, suave, et d’une grande persistance aromatique. Le Château des Peyregrandes rouge 2018, Syrah 50%, Grenache 50%, élevé en cuves Inox, de robe aux reflets violacés, charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille...) et de cannelle, légèrement poivré, est riche et de jolie garde, quand le 2017 commence à se goûter particulièrement bien, développant ce nez de violette évoluant vers les fruits mûrs, de bouche puissante et veloutée, et on vous le conseille, par exemple, avec un bœuf aux poivrons ou des cailles farcies aux raisins et foie gras. Rafraîchissant Château des Peyregrandes rosé, Grenache 50%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, vendange manuelle, vinification par saignée, puis stabilisation et fermentation avec thermorégulation, une partie vinifiée en fûts de chêne, développe des senteurs de fruits (abricot, pêche), bien équlibré. Et toujours ce magnifique Faugères rouge Charlotte 2015, un grand vin dense, au nez dominé par le cassis et le cuir, aux tanins mûrs et puissants à la fois, qui emplit bien la bouche, non encore à maturité, gras, complexe.

Marie-Geneviève Boudal-Benezech
11, chemin de l'Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudespeyregrandes
Site personnel : www.chateaudespeyregrandes.com

CHATEAU DU COING DE SAINT FIACRE


Le Château comprend 42 ha de vignes sur des pentes de 14 % exposées plein sud. C’est une propriété historique du vignoble nantais : elle existait au Moyen-Age, a été remaniée en 1756, puis en 1810. Les communs construits à cette époque sont de pur style italiens (dit clissonnais) avec des génoises et des fenêtres géminées typiques du vignoble nantais. Si M. Chéreau père acquiert cette propriété chargée d’histoire en 1973, c’est maintenant sa fille qui gère ce vignoble, et poursuit l’effort de sauvegarde du patrimoine architectural et viticole. Depuis 2010, la fille de Véronique, Aurore diplômée d'œnologie, a rejoint le Domaine. Remarquable Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Comte de Saint Hubert 2010, au nez fin où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche franche, aux notes subtiles de fumé au palais, très équilibré, qui allie vivacité et rondeur, de belle garde. Goûtez le Muscadet l’Ancestrale 2013 appellation communale Monnières Saint Fiacre, qui a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes minérales. Très agréable également le Muscadet Sèvre-et-Maine sur Lie 2016, au nez subtil où dominent les fruits frais et le tilleul, une cuvée séduisante. Beau Muscadet Sèvre-et-Maine sur Lie Comte de Saint Hubert Vieilles Vignes 2016, un vin d’une belle acidité, au nez très floral de sureau et d'acacia, associés à des notes d'agrumes, parfaitement équilibré entre le gras et la fraîcheur. Superbe Muscadet Sèvre- et-Maine sur Lie Château de La Gravelle 2016 Vin Biologique, certifié Ecocert, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes de coing et de lis, de bouche fine et persistante. Le Muscadet Sèvre-et-Maine Château de la Gravelle Gorges 2013, appellation communale Gorges, est d’une belle harmonie, tout en fruits et finesse, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche parfumée et franche, une réussite certaine. Le Muscadet Sèvre-et-Maine sur Lie Domaine de la Bournaire 2016 Vin Biologique, certifié Ecocert, est vraiment remarquable, par- fumé et persistant, intense au nez comme en bouche, sec et frais, floral, tout en rondeur, très bien équilibré, avec cette finale franche où se décèlent des connotations de reinette et de fumé au palais.



44690 Saint-Fiacre-sur-Maine
Téléphone :02 40 54 85 24
Email : contact@chateau-du-coing.com
Site : chateauducoing
Site personnel : www.chateau-du-coing.com


> Nos dégustations de la semaine

Château LA JEANNETTE


Château PENIN


Toujours au sommet. Un domaine de 45 ha de vignes, mené passionnément par Patrick Carteyron, cinquième génération. Le vignoble se situe sur des terrains de graves très localisés, entre le plateau calcaire et la zone de palus. C'est une terrasse caillouteuse du quaternaire apportée par le fleuve, constituée de sables rouges et de galets roulés par la Dordogne depuis le Massif Central, l?épaisseur variant de quelque 5 à 8 m, territoire pauvre propice à la vigne.
On comprend sa place dans le Classement quand on savoure ce Bordeaux Supérieur Les Cailloux 2017, 100% Merlot, coloré, de bouche persistante et riche, au nez de fruits cuits et d?humus, avec des tanins bien équilibrés (14,80 €).
Remarquable Bordeaux Supérieur Grande Sélection 2016, 100% Merlot, de couleur pourpre, tout en bouche, bien épicé, avec des notes de groseille et de cuir, et des tanins mûrs (10 €). Le Bordeaux Natur rouge 2018, médaille d?Or Concours Agricole Paris 2020, sans ajout de sulfites, pur Merlot, poursuit son évolution, un vin de robe rubis teinte brillante, aux tanins amples, de bouche fondue et parfumée, intense, au nez complexe, charpenté (9 €). Egalement ce Bordeaux rouge Cabernet franc by Château Penin 2018, un vin puissant et harmonieux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche complexe et persistante, à dominante de fruits noirs cuits (8,50 €). Beau Bordeaux Supérieur Tradition 2016, de robe intense, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, un vin bien corsé comme il le faut, de garde (8 €).
Vraiment excellent, le Bordeaux Clairet Natur 2019, sans ajout de sulfites, est tout en charme, avec une touche épicée, ample et fruité en bouche, très harmonieux, rafraîchissant, soyeux, pour une cuisine un peu relevée (9 €).
Joli Bordeaux blanc 2018, 65% Sauvignon blanc, 20% Sauvignon gris et 15% Sémillon, aux arômes discrètement minéraux, un vin frais et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d?élégance, vraiment agréable (9,50 €). Ne pas rater le Bordeaux rosé 2019, 15% Merlot et 85% Cabernet-Sauvignon, il est parfaitement réussi, sur les fruits frais, une touche d?amande (7,50 €). Et le Bordeaux Clairet 2019, médaille d?Or Concours Agricole Paris 2020, idéal pour l?été, fruité et rafraîchissant (7,50 €).
Quant à son Saint-Émilion Grand Cru Château La Fleur Penin 2016, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, vignes âgées de 35 à 70 ans, charnu, c?est un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, avec des nuances de cassis, de truffe et d?humus, d?une grande harmonie, de jolie garde (17,80 €).

Patrick Carteyron
39, impasse de Couponne
33420 Génissac
Tél. : 05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
Email : vignoblescarteyron@orange.fr
www.chateaupenin.com
 


Château BOUSCAUT


Au sommet. Si le vignoble de Bouscaut existe depuis le XVIIe siècle, il est acquis en 1979 par Lucien Lurton, l?une des grandes ?figures? bordelaises et propriétaire d'une dizaine d?autres crus de référence. Aujourd'hui, c?est sa fille, Sophie Lurton, à qui il a donné la propriété en 1992, qui est aux commandes. Depuis, elle s'attache avec son mari Laurent Cogombles, lui-même ingénieur Enita, à extraire le meilleur de ce terroir très original, essentiellement composé de terres argilo-graveleuses, sur socle calcaire. En 2011, un nouveau chai à barriques de 300m2 dont les murs extérieurs sont couverts de douelles de barriques est sorti de terre tandis que l'ensemble des installations était rénové avec l'architecte Arnaud Boulain.

Laurent Cogombles nous indique ?qu?en 2019, ce que je retiens de cette campagne est le climat particulier. Un stress hydrique très important qui a débuté début juillet jusqu?en Septembre. Les pluies de fin août ont permis aux raisins de poursuivre leur maturité dans des conditions très favorables. Nous avons vendangé dans une période sèche et avons récolté des baies très mûres et saines.
A l?élevage, nous commençons à percevoir les beaux équilibres, malgré les conditions climatiques extrêmes, le vin garde de la fraicheur. C?est aussi en partie grâce à nos jolis terroirs avec un peu d?argile et de calcaire et nos graves. Ces sols se sont vraiment exprimés, ils ont fait preuve d?une capacité de résilience assez formidable, sur ce type de sol nous avons obtenu de très bons résultats.
Pour les blancs, les Sémillons étaient magnifiques, des arômes subtils s?expriment très bien.
Dans nos graves de Pessac Léognan, notre sous-sol avec une matrice nourricière relativement bonne a été utile.
L?âge moyen du vignoble est assez élevé, nous avons en rouge des parcelles de vignes plantées juste après guerre. Ces vieilles vignes relativement profondes ont bien su résister à la chaleur. Quant aux plus jeunes vignes elles ont assez souffert en 2019.
Les millésimes 2017 et 2018 ont des profils assez opposés : 2017 est un joli millésime sur le fruit, très séduisant, avec une matière bien plaisante et pour le blanc, le vin est un peu plus acide que d?habitude mais avec une belle pureté de fruit, très typé Sauvignon blanc. Nous avons récolté très peu de Sémillon à cause du gel donc nous avons un millésime un peu atypique, les amateurs de Sauvignon seront ravis avec le 2017.
Château Bouscaut Blanc 2018, un millésime ?très Bouscaut?, un vin typé Sémillon, charnu, opulent, très beau potentiel. Château Bouscaut Rouge 2018 a plus de puissance, un vin bien construit avec beaucoup d?intensité, il est en fin d?élevage, nous préparons la mise en bouteilles.
Nous évoluons vers une protection contrôlée et sommes très vigilants quant aux produits utilisés. Nous affirmons notre manière d?agir que ce soit pour le travail du sol, nous n?utilisons plus de désherbant, nous sommes très concernés par la protection de notre environnement, c?est notre préoccupation numéro un, surtout que nous vivons sur le domaine.?
Remarquable Pessac-Léognan rouge GCC 2017, de couleur pourpre, profond, qui développe un nez intense et complexe dominé par les fruits rouges cuits, un beau vin de belle matière, très équilibré, avec des tanins riches et savoureux à la fois, il faut le laisser vieillir. Le 2016, de couleur pourpre profond, développe un nez intense et complexe dominé par les fruits rouges cuits, un beau vin de belle matière, très équilibré, avec des tanins riches et savoureux à la fois, naturellement, de garde. Superbe 2015, qui développe des arômes très intenses et complexes de fruits rouges et d?épices, avec des notes grillées, une bouche volumineuse, un grand vin racé, très prometteur. Le 2014, au nez de griotte et de truffe, est charpenté, ample en bouche, aux tanins savoureux et puissants à la fois, avec une finale de cassis mûr. Joli 2013, avec ces notes persistantes de griotte et de fumé, aux tanins ronds, d?un beau rubis foncé, un vin épicé en bouche, qui s?apprécie actuellement. 
Le 2012, dégage un nez de mûre et de fumé, aux connotations complexes de mûre et de poivre en bouche, de couleur soutenue, d'une finale à la fois puissante et ronde. Le 2011, est toujours l?une des plus jolies bouteilles de ce millésime, avec cette robe pourpre profonde, ce nez de fruits rouges (cerise, prune) et de cannelle, aux tanins arrondis, un vin long en bouche mêlant fraîcheur et maturité. Le 2010, est remarquable, dense, séveux, de couleur profonde, avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, un vin parfumé, alliant couleur et matière, de garde. Belle dégustation également du 2009, avec une robe d?un rouge rubis intense, de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit, aux tanins fins et soyeux. 
Séduisant Pessac-Léognan GCC blanc 2018, très racé, marqué par son terroir qui lui transmet des notes minérales, tout en finesse aromatique, associe nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, dominé par des notes de fleurs blanches et d?agrumes.
Remarquable 2017, il est d?un bel or pâle brillant, très équilibré, d?une fraîcheur persistante, un vin classique qui développe un nez puissant d?agrumes mûrs, au boisé bien fondu, dominé par une puissance aromatique persistante, de bouche intense où l?on retrouve l?acacia et les agrumes. Le 2016, est très charmeur, au nez délicat où se mêlent des notes d?amande et de chèvrefeuille, c?est un vin de bouche complexe, suave, avec des notes de pêche fraîche et de pamplemousse, de robe d?un bel aspect jaune. Le 2015, est vraiment très agréable, aux notes de fruits exotiques, citron, orange, pêche, croquant et dense, très complet. Le 2014, à dominante de fleurs fraîches et de tilleul, est un vin gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche, vraiment très séduisant. Le 2013, frais et suave à la fois, très bien fait, tout en bouche, d?une très bonne persistance aromatique, un vin à ouvrir sur des fruits de mer. 
Très intéressant Pessac-Léognan blanc Les Chênes de Bouscaut 2018, aux nuances d?agrumes et d?amande grillée, alliant finesse et persistance, un vin gras et nerveux à la fois, dense et complexe au nez comme en bouche, d?une grande ampleur, suave et persistant. Et le Pessac-Léognan rouge Les Chênes de Bouscaut 2017, très élégant, soyeux, d?une diversité et complexité d?arômes intense, dominées par la griotte et la framboise mûre, est un vin où le terroir s?exprime parfaitement aussi avec cette pointe balsamique très réussie, d?une belle longueur.

Sophie Lurton
1 477, avenue de Toulouse
33140 Cadaujac
Tél. : 05 57 83 12 20
Email : cb@chateau-bouscaut.com
www.chateau-bouscaut.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019

 



Château BRAN de COMPOSTELLE


Château BELLES-GRAVES


AUVIGUE


Château FONTBONNE


Domaine René CACHEUX et Fils


Château de FONTCREUSE


Domaine de la PALEINE


Étienne OUDART


Domaine Benoît BADOZ


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Xavier LECONTE


Château VIEUX RIVALLON


Maison MOLLEX


Domaine Guy BOCARD


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château de ROQUEBRUNE


Château BARRÉJAT


Château GRAND-MOULIN


Château GRAND-MAISON


Château FONTESTEAU


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


SCHAEFFER-WOERLY


Domaine METRAT & Fils


Domaine du LOOU


Château PEPUSQUE


Château LAUDUC


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château de Beaulon


Château HAUT-MACÔ


Château de PIZAY



CHATEAU DU MASSON


HENRY NATTER


CLOS TRIMOULET


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU TOULOUZE


H. DARTIGALONGUE ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales