Le Magazine Du Vin

Edition du 27/08/2019
 

Château CANON-CHAIGNEAU

Famille

Château CANON-CHAIGNEAU


“Cette année, nous dit Suzanne Marin, le millésime 2016 sera commercialisé au printemps. Il tient ses promesses, un vin très typé Merlot avec une belle structure, des tanins profonds. La robe est intense, le nez épicé et charmeur sur des notes de fruits noirs. La bouche est ample et onctueuse, elle nous rappelle les arômes du nez à savoir la confiture de mûres associé à un boisé subtil et très fin. Après des vendanges 2017 où nous avons subi une perte de récolte de 70%, en 2018, nous sommes heureusement passés au travers du gel, de la grêle et des très nombreuses attaques de mildiou et ce grâce à la vigilance et disponibilité de notre chef de culture et de l'ensemble du personnel du domaine. Ce 2018 s'annonce comme particulièrement réussi et rejoindra nos plus beaux millésimes à savoir 2009/2010/2015, entre autres. En plus des millésimes récents, nous aimons présenter à notre clientèle des vins matures et prêts à boire tel que 1999, 2003, 2007, par exemple, afin de correspondre à tous types de palais. Actuellement notre coup de cœur en dégustation est le millésime 2008 : un vin qui s'exprime avec finesse et subtilité, la robe est intense, d'un beau violet pourpre, le nez est charmeur sur des notes de raisins bien mûris et gorgés de soleil, la bouche développe des tanins amples et profonds qui doivent encore un peu fondre afin de dévoiler au maximum le potentiel de ce vin de garde. Un vin de pur plaisir !”

   

Château CANON-CHAIGNEAU

Famille Marin-Audra
13, Chaigneau - BP 2
33500 Néac
Téléphone : 05 57 24 69 13

Email : suzanne.marin@wanadoo.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de TERREBRUNE


Le domaine (30 ha) étale un vignoble en restanques (ou terrasses) sur les contreforts du massif calcaire du Gros Cerveau. Créée par Georges Delille en 1963, la propriété est un site enchanteur avec une petite bastide au milieu de quelques vignes abandonnées, d'oliviers séculaires et de fleurs cultivées. Terrassements, restauration des murs en pierres (ou restanques), repos des terres puis plantation, il fallut attendre plus de 10 ans pour reconstituer un vignoble. La cave fut construite en 1975, suivant les meilleurs principes œnologiques en respectant la noblesse du raisin et du vin, pour permettre la vinification par gravité et l'élevage des vins dans les meilleures conditions. En 1980, c'est la commercialisation des premières bouteilles. C'est aussi l'année où son fils Reynald intégra le domaine après ses études d'œnologie. Label "Vin issu de l'Agriculture Biologique" certifié par Qualité France. Voilà un remarquable Bandol rouge Terroir du Trias 2014, Mourvèdre 85%, Grenache 10% et Cinsault 5%, 25 ans de moyenne d'âge des vignes, égrappage total, cuvaison 15 à 21 jours en cuve fermée, macération par remontages, élevage en foudre de chêne de 50 à 60 hl 18 mois), souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, poivre), légèrement épicé, un vin de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, mêlant puissance et finesse, d’excellente garde. Le Bandol rosé 2016, 60% Mourvèdre, 20% Grenache et 20% Cinsault, de bouche ample, florale, de jolie teinte, est tout en fruité et distinction, arômes de fruits, de fleurs, avec cette finale poivrée très élégante. Le Bandol blanc 2016, au nez fleuri, suave et puissant, avec des nuances de pêche et de tilleul, de robe jaune clair, est très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes.

Famille Delille
724, chemin de la Tourelle
83190 Ollioules
Téléphone :04 94 74 01 30
Email : domaine@terrebrune.fr
Site personnel : www.terrebrune.fr

Domaine GROS Frère et Soeur


A l’origine, le Domaine a réuni, dans la maison familiale, l’héritage de deux de ses quatre enfants, Colette et Gustave. En 1984, Bernard Gros, leur neveu, prend la relève aux côtés de Colette. Bernard replante successivement toutes les parcelles. Il augmente de 12 ha le domaine en créant sur le hameau de Concoeur et Corboin (sis au-dessus de Vosne- Romanée), une parcelle en appellation Bourgogne Hautes-Côtes de Nuits en vigne haute (9 ha en Pinot noir, 3 ha en Chardonnay). La propriété compte aujourd’hui 20 ha de vignes répartis en 8 appellations différentes. On a ici pour vocation d’élaborer des vins en respectant le terroir tout en conciliant le meilleur de la modernité. Formidable Richebourg Grand Cru 2016, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre, au nez intense, un vin tout en bouche, ample, soyeux, harmonieux, de très grande évolution. Le Clos Vougeot Musigni Grand Cru 2016, est charnu, riche, au nez épicé, un vin avec beaucoup de structure, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes de fruits noirs mûrs (groseille, prune) et d’épices en finale, de garde. Très typé, le Vougeot Premier Cru Les Petits Vougeot, de couleur grenat intense, est distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois.


6, rue des Grands-Crus
21700 Vosne-Romanée
Téléphone :03 80 61 12 43
Site personnel : www.g-f-s.fr

Clos JEAN


Au sommet de son appellation. La famille exploite deux propriétés : Clos Jean et le Château de Rondillon depuis 7 générations. Les deux vignobles situés sur les coteaux au centre de l’appellation Loupiac offrent une topographie et une exposition sud sud-ouest de tout premier plan. Les cépages classiques (Sémillon, Sauvignon et Muscadelle) offrent des vins d’une belle complexité en bouche. Vendanges manuelles par tris successifs, vinification avec maîtrise des températures, élevage en cuves avec léger passage en barriques... Clos Jean est un vignoble de 20 ha (80% Sémillon, 20% Sauvignon). Dans cette belle chartreuse du XVIIIe siècle, avec une cour intérieure, l’ambiance est reposante et sereine. Les chais sont très traditionnels, où l’authenticité du début du XXe siècle côtoie le modernisme du XXIe siècle. Voilà un superbe Loupiac Clos Jean 2015, où s’entremêlent des nuances de miel, d’abricot confit et de brioche, d’une douce onctuosité, un vin ample, classique, aux nuances de coing, de miel et de fruits confits en bouche, qui mêle finesse et structure et s’associe, notamment, à un veau à la crème ou des Saint-Jacques aux poireaux. Le Loupiac Petit Clos Jean 2015, est plus vif, vraiment excellent, tout en bouche, avec ces nuances de pomme et de fumé, mêle suavité et finesse, est à prévoir, lui, avec un riz au lait ou une soupe d'abricots. Goûtez le Sublime de Clos Jean 2011, concentré, complexe et velouté, au nez de rose, intense au nez comme en bouche, légèrement miéllé, très riche et très fin à la fois, et le Bordeaux rouge Clos Jean 2015, corsé, de belle robe soutenue, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits mûrs, classique de ce beau millésime.

Lionel Bord

33410 Loupiac
Téléphone :05 56 62 99 83
Email : vignobles.bord@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignoblesbord.fr

CHARLES SCHLERET


Ingénieur dans l'âme et de tempérament méticuleux et d'avant-garde, Charles Schléret s'attache à appliquer à ses vignes situées sur l'excellent terroir de Turckeim, sa connaissance des techniques modernes. Vinificateur très expérimenté il privilégie de suite les équipements de pointe avec le souci Constant d'améliorer la qualité. Précurseur de la vinification moderne sous contrôle des températures, Charles Schléret sait préserver ainsi rapidement la fraîcheur aromatique intense de ses vins, c'est ce qui fera la renommée de ses cuvées. Ses efforts sont d'ailleurs régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux. Une reconnaissance méritée et confirmée par une fidèle clientèle qui profite également d'un excellent rapport qualité/prix de ses belles cuvées de prestige issues de vignes de plus de 35 ans, des vins bien typés marqués par leur terroir, des vins comme nous les aimons, un bel exemple de réussite qualitative due aux efforts incessants d'un vigneron passionné respectueux des belles traditions alsaciennes, figurant régulièrement aux palmarès des grands concours de vins en France et à l'étranger : grands prix d'excellence de l'Union Française des onologues. Médailles d'or aux sélections Mondiales de Montréal. Plusieurs vins primés au Concours Mondial de Bruxelles et aux Vinalies Internationales de Paris. Grand Prix d'honneur au Challenge International du Vin et des Arts, et de nombreuses médailles d'Or au concours Général de Paris.

Charles Schléret
1-3 route d'Ingersheim
68230 Turckheim
Téléphone :03 89 27 06 09
Email : charles.schleret@orange.fr
Site : schleretcharles


> Nos dégustations de la semaine

Domaine TREUILLET


Château REDORTIER


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. A Suzette, charmant village perché entre Mont Ventoux et Dentelles de Montmirail (dans le Vaucluse), la famille de Menthon exploite le domaine Château Redortier depuis 1956. Une trentaine d'hectares sont plantés en Syrah et Grenache sur des terrasses en côteaux entre 350 et 500 m d'altitude, dans un cadre splendide et préservé où vignes et forêts se côtoient.
Le terroir est exceptionnel avec ces vignes plantées à 400 m d?altitude, exposées plein sud sur des coteaux, bénéficiant d?un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. Le travail y est difficile (chenilles et quatre roues motrices obligatoires). Le Château était jadis un Château fortifié très important défendant la principauté d?Orange. C?est en 1956 qu?Étienne de Menthon, ingénieur agronome, remit le domaine en état. Par respect pour l?environnement et afin de favoriser le caractère naturel du vin, la lutte contre les maladies de la vigne est menée de façon raisonnée.
Les rendements sont bien sûr volontairement maîtrisés de 30 à 35 hl/ha, un vrai gage de qualité. Pour tous les Vins, le pressurage est léger et la température est contrôlée tout au long des fermentations. Les Vins ne séjournent pas en barriques, la qualité des terroirs s?exprime à plein et leur confère ce caractère boisé naturel suffisant.
Pour Isabelle de Menthon, ?le millésime 2018 est une très petite récolte mais très qualitative. Nous avons eu des difficultés à travailler la vigne durant le printemps qui a été très pluvieux, impossible de faire quoi que ce soit. Le mildiou s?est développé et nous avons lutté tant bien que mal, ce qui explique la petite quantité. Ceux qui ont eu la patience d?attendre la bonne maturité, c?est notre cas, obtiennent de très jolis Vins. Certains ont vendangé trop tôt par crainte des intempéries. L?hiver froid a permis au Vins de se stabiliser dans les caves, ce qui est une bonne chose, les fermentations malolactiques se sont bien terminées. Nous nous occupons aussi du 2018 encore à l?élevage. Ici au Château Redortier, nous avons établi ce cycle pour laisser du temps au vin.
En 2019, nous commercialisons les 2013, 2014, 2015 en Gigondas et Beaumes-de-Venise. Pour le Côtes-du-Rhône et le Ventoux, nous sortons le millésime 2017 qui devrait enchanter plus d?un palais, des Vins bien équilibrés, assez savoureux.?
Remarquable Beaumes-de-Venise Le Château de Mon Père 2013, 50% Grenache et 50% Syrah, a de la matière, une charpente élégante, une belle rondeur, de la fraîcheur et beaucoup de fruit, il évolue très bien. On note des arômes d?épices, de poivre, typiques du terroir qui soulignent bien les arômes frais et persistants de fruits rouges (fraise), c?est un grand vin.
Le Beaumes-de-Venise Monsieur Le Comte 2016, à parts égales de Grenache et de Syrah, ?Notre Beaumes-de Venise Cuvée Monsieur le Comte, en hommage à mon grand-père, est une sélection parcellaire, poursuit Isabelle de Menthon, uniquement les terres jaunes de type trias.? Il a un nez présent avec des notes de violette et de pruneau, très riche, classique, de belle teinte pourpre (16,85 €). Excellent Beaumes-de-Venise 2015, 70% Grenache et 30% Syrah, typé comme nous les aimons, charnu, très savoureux, aux nuances subtiles d?humus, de mûre et de poivre, d?une belle structure, ample et volumineux, avec des tanins veloutés (11 €).
Beau Gigondas 2015, 70% Grenache et 30% Syrah, de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de prune, de cuir et de garrigue, une Cuvée charpentée, riche et fondue à la fois, de très belle garde, parfait avec un gigot d'agneau rôti farci aux olives et aubergines ou un boudin noir (15 €).
Le Ventoux rouge Côté Suzette 2017, 90% Grenache et 10% Syrah, c?est une référence, un vin de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d?humus et d?épices, charnu et charpenté, un vin gras, bien riche.
Le CDR rouge Côté Dentelles 2016, est parfumé (mûre, humus...), d?une belle finale, ample et puissante. Très joli CDR rosé Côté Dentelles, tout en finale, avec ces nuances de fleurs fraîches et de framboise, séducteur comme le CDR blanc Côté Dentelles 2017, issu d?un assemblage de Marsanne, Roussane et Viognier, qui est souple, de robe brillante avec des notes d?agrumes (8,20 €).
Goûtez également ce Vin de France rouge Cuvée ?En 1958?, de bouche souple, aux tanins mûrs, qui a un nez riche où se mêlent le musc et la griotte. Si la cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h, il existe aussi un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d?avril à octobre, ?La Grange de Château Redortier.?

Famille de Menthon

84190 Suzette
Tél. : 04 90 62 96 43 et 06 80 67 06 53
Email : chateau-redortier@orange.fr
www.vinsdusiecle.com/chateauredortier


Château de MAUVES


Au sommet. Dominique et Michel Bouche poursuivent avec talent l?aventure familiale, débutée en 1965 par leurs parents, Bernard et Marie-Thérèse, aujourd?hui à la retraite. Cette jolie exploitation de 29 ha bénéficie d?un sol composé d?une grande variété de cailloutis comprenant des quartz et quartzites ocres, blancs, rouges et rosés, des jaspes, silex et lydiennes... réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire. Merlot, Cabernet, Sémillon profitent ainsi de ce doux mûrissement. Ce phénomène naturel aide à produire des vins chaleureux, d?une saveur veloutée, très caractéristique des vins de Mauves. La vinification est très suivie par Dominique et Michel Bouche qui utilisent toutes les techniques modernes de thermorégulation.

?Nous ne sortirons pas le 2017, il n?y aura ni rouge ni blanc pour cause de gel et de grêle, nous explique Michel Bouche.
Nous proposons le rouge 2016 qui est un millésime très fruité, puissant, une superbe année qualitative et quantitative, les conditions météo étaient parfaites, ce qui donne un vin assez structuré, de belle garde. Le blanc 2016 est un joli vin sur le fruit avec des arômes savoureux de fruit de la passion, d?une bonne fraîcheur.

J?ai terminé mon stage AREA (Agriculture Responsable en Nouvelle Aquitaine), nous allons passer prochainement en HVE, le niveau juste en-dessous du bio. Nous avons mécanisé, nous travaillons les sols différemment, utilisons des engrais verts. Cela demande plus d?attention, plus de travail soit 1/3 d?implication en plus, car tout se fait à la main, avec les traitements pratiquement en bio, nous avons des contraintes, un suivi, c?est un grand pas en avant pour le Château de Mauves !
Notre vendange 2018 est exceptionnelle, je suis très satisfait, nous avons récolté une plus petite quantité à cause de la sécheresse. Le vin est à l?élevage et se présente très bien.?

Toujours remarquable Graves rouge 2016, développant des notes de griotte mûre, un vin coloré, charnu, de bouche soyeuse, aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale comme il se doit, de belle évolution. Le 2015, bien corsé, ample en bouche, dégage des nuances de cassis et de poivre, il a des tanins fondus mais présents à la fois. Le 2014, est coloré et très aromatique, d?une grande subtilité, aux senteurs de cassis, de fraise et de cuir, corsé, charpenté, aux tanins fermes mais distingués. Joli Graves blanc 2018, aux arômes très fins (agrumes, genêt), de robe d?un bel aspect limpide et brillant, de bouche franche, raffinée et friand. Le 2016, est toujours très marqué par son Sémillon (100%), où l?on trouve un bel équilibre, fruité et floral. Un millésime assez exceptionnel, de la puissance mais, néanmoins, une attaque très fraîche, notes de genêt, de fruits de la passion, perlée ce qui fait la vivacité du vin, parfait, notamment, sur des accras de morue ou des noix de Saint-Jacques à la crème. Goûtez aussi le Graves rouge cuvée Prestige Château Bédat 2015, avec ces nuances de fruits noirs compotés, un vin aux tanins soyeux et riches, charnu, qui mêle puissance et velouté, de garde. Il y a ce séduisant rosé Perle d?Anna 2016, nom de la petite fille de Michel Bouche, 7e génération, majoritaire en Cabernet-Sauvignon (70%, le reste en Merlot), toujours trés fruité, d?un très bel équilibre, aux notes de fraise et de rose.

Famille Bouche
25, rue François Mauriac
33720 Podensac
Tél. : 05 56 27 17 05
Email : chateaudemauves@wanadoo.fr
www.chateaudemauves.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018

 



Domaine CAVAILLES


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Château La VARIÈRE


Domaine du LOOU


Paul BARA


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


De VENOGE


Château LE DESTRIER


P. LANCELOT-ROYER


Domaine HAEGI


Château DARIUS


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine du CHARDONNAY


Château TOUR-DU-ROC


Domaine de TORRACCIA


Domaine Jacques CARILLON


Domaine des BOUQUERRIES


Château LUCHEY-HALDE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Jean-Marie NAULIN


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Domaine de ROSIERS


Château MIRE-L'ÉTANG


Château LAJARRE


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Domaine du GRAND JAURE


Domaine André MATHIEU


BOURGEOIS-BOULONNAIS



DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CLOS TRIMOULET


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE ALAIN VIGNOT


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE GERARD TREMBLAY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales