Le Magazine Du Vin

Edition du 29/12/2015
 

CHATEAU MALARTIC LAGRAVIÈRE

Sommet

Château MALARTIC-LAGRAVIÈRE

En 1803, le Domaine appartenait à la famille du Comte de Maurès de Malartic, grand serviteur du Roi de France qui guerroyait contre les anglais au Québec et dans l’Océan Indien. Jouissant d’une grande réputation depuis le début du siècle dernier, le Château Malartic-Lagravière est l’un des seuls six crus classés à la fois en blanc et en rouge lors du classement des Graves de 1953. Fin 1996, le Château prend un nouveau cap avec l’arrivée de la famille Bonnie, et l’on pratique ici la “haute couture du vin” : terroir, cépages, clones, porte-greffe... tout est analysé dans les moindres détails pour mettre la technologie au service de la tradition, notamment en manipulant le moins possible le raisin. Du grand art.


Le Château Malartic-Lagravière est situé sur une haute terrasse profondément entaillée par le ruisseau de l’Eau Blanche et ses affluents. Il est formé sur 8 mètres de profondeur d’îlots graveleux datant de l’ère quaternaire. Le nom évocateur de “Lagravière” souligne la grande qualité des sols de ce vignoble, reconnu pour être situé sur la plus belle croupe de graves de Léognan. Si la couche de graves réalise un excellent drainage en surface, le sous-sol de calcaire coquillé, composé de fossiles provenant des mers chaudes et de veines d’argile, retient une importante réserve d’eau. Elle assure une parfaite alimentation hydrique de la vigne, même lors des sécheresses les plus sévères. Un sol très perméable, un ensoleillement optimal, une sensibilité réduite aux variations climatiques constituent des facteurs éminemment favorables. Ceci, d’autant plus qu’ils sont optimisés d’année en année par la conduite de la vigne sur mesure initiée par la famille Bonnie dès son arrivée. La famille Bonnie a toujours été attentive à l’environnement de son vignoble et l’incidence des travaux réalisés par ses équipes sur la vigne, le raisin, mais aussi sur le voisinage : habitats, la faune, la flore et cours d’eau proches des parcelles. Plusieurs bonnes pratiques de grandes ampleurs ont été engagées sur le domaine depuis 1997 comme la conduite raisonnée de la vigne (labour intégral, zéro herbicide, traitements raisonnés, pratiques de lutte intégrée (plantations de km de haies diversifiées, jachères fleuries...). La propriété est certifiée depuis 2008 en agriculture raisonnée. Jean-Jacques Bonnie a rejoint l’équipe début 2003 en tant que Directeur technique et commercial, son épouse Séverine se charge du marketing et de la communication. En 2006, Véronique Bonnie-Laplane, sœur ainée de Jean-Jacques, rejoint l’équipe en tant que directrice financière, et son mari Bruno à la commercialisation des vins argentins. Jean-Jacques et Véronique sont co-gérants depuis 2013 de l’ensemble des Vignobles Malartic. “Malartic Lagravière Rouge 2012, noux explique Jean-Jacques Bonnie, est un très joli millésime qui devrait plaire à un grand nombre car il est très gourmand, très flatteur, très rond, avec une belle densité en fin de bouche. Il donnera entière satisfaction aux consommateurs. Malartic Lagravière Blanc 2013, assez peu de Sémillon dans l’assemblage de ce millésime. Très joli grain et beau milieu de bouche dû justement en partie au Sémillon. Les Sauvignons avaient de très jolies acidités et complètent bien l’ensemble. Un millésime assez classique avec des arômes de fruits blancs, de pêche, de poire, de pamplemousse. Malartic Lagravière Rouge 2013, peu de quantité, mais un vin étonnant malgré la réputation qu’on lui a vite attribué. Il faut dire que le cycle végétatif a été un peu compliqué, heureusement l’automne a été favorable. Les vins sont assez masculins, d’une belle puissance, de garde, ils sont encore à l’élevage. Le 2013 est particulier, nous avons fait des extractions de fruit, il me fait penser au 2011 dans son expression, des vins colorés, d’une belle puissance, denses, un beau fruit et un beau milieu de bouche. C’est un millésime où nous avons le plus de polyphénols dans les vins. Nous les avons récoltés très tard, jusqu’au 23 octobre, donc nous avons gagné des degrés de maturité avec cette belle arrière-saison. Nous avons axé notre vinification sur des vins fruités, ronds, des vins plaisir. Malartic Lagravière Rouge 2014 : grâce à nos efforts dans la façon de mener notre vignoble, vous l’aviez déjà remarqué en 2008, et nous sommes toujours en progression, notre niveau de qualité de raisins augmente. Nous ne désherbons plus mais nous labourons, plus d’insecticide, cela permet d’avoir une flore et une faune fournies. L’enracinement “replonge”. En labourant, nous avons coupé ces racines de surface et cela a contraint la vigne à traverser la couche de graves et d’atteindre ensuite la couche de calcaire coquillé que nous avons à Malartic. Nous vendangeons de jolies grappes, beaucoup plus petites, plus équilibrées. Après un mois d’août mitigé en 2014, nous avons eu un bel été indien avec un mois de septembre aux températures très élevées, 15 jours au-dessus de 30°, c’était magnifique ! Les Merlots étaient d’une corpulence impressionnante tout en gardant une très belle fraîcheur avec des PH assez bas. Les Cabernets-Sauvignons avaient une sucrosité que l’on a plutôt l’habitude de retrouver dans les Merlots… Le Cabernet-Sauvignon apporte généralement une très belle race et allonge la structure, pour le 2014, ils sont très gourmands. Ce 2014 à Malartic Lagravière a le potentiel d’être supérieur à 2005 et devrait se rapprocher du 2010. Malartic Lagravière Blanc 2014 : nous avons vendangé à un rythme serein, les Sauvignons ont gardé cette belle pureté et les Sémillons ont conservé des PH assez élevés et des acidités assez faibles, ce qui est dû à la maturité des vignes d’une quinzaine d’années maintenant. Le vin est chaleureux avec des arômes prononcés d’abricot et parallèlement beaucoup de fraîcheur, aucune lourdeur grâce à la forte proportion des Sauvignons. Un assemblage très équilibré, très élégant, très réussi.”

   

CHATEAU MALARTIC LAGRAVIÈRE

Famille Bonnie
43, avenue de Mont de Marsan
33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 75 08
Télécopie : 05 56 64 99 66
Email : malartic-lagraviere@malartic-lagraviere.com





> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
La CLAYMORE
HAUT-PIQUAT
LA JORINE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

BEL-AIR
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
GRANDE-BARDE
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

(LA PERRIÈRE)
(VIEUX-BUSQUET)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

GELAS


Si l’on retrouve des traces de la famille à partir de 1246, et dans celle du Mousquetaire du Roi D’Artagnan (né Charles de Batz), c’est surtout vers la moitié du XIXe siècle que la famille Gélas lie son destin avec celui de l’Armagnac. Guillaume Gélas, tonnelier de son état, cède en 1865 son affaire à son fils Baptiste. Après la seconde guerre mondiale, Pierre Gélas révolutionne son époque en présentant en exclusivité des Armagnacs issus des terroirs du Bas Armagnac et de la Ténarèze à leur degré naturel de vieillissement et sans réduction. Cette sélection unique de propriétaires lui confère une notoriété sur les plus grandes tables françaises et étrangères. Aujourd’hui, son fils Philippe, représentant la quatrième génération de la famille Gélas, dirige la société depuis fin 2001. Savoureux Bas Armagnac 25 ans 40%, de très belle couleur ambré, de bouche savoureuse avec ces notes de fruits confits, de vanille et d’humus, très équilibré, tout en finesse, avec ces connotations de figue sèche, légèrement fumées, en finale, tout en bouche.  Autre style, avec ces bouteilles qui terminent leur élevage dans des fûts de différentes origines. Pour exemple, ce Bas Armagnac 8 ans Single Cask Château Coutet 1er Cru de Sauternes est particulièrement marqué par des notes de prunau et de grillé, de bouche à la fois ronde et vive, d’une bien jolie persistance. Excellent Bas Armagnac 12 ans Single Cask Emilio Lustau Oloroso, à dominante des Baco et Ugni blanc, qui fleure la vanille avec une touche de café, et dégage aux papilles des connotations de fruits macéra, de noix et d’épices douces, très séduisant. Le Bas Armagnac 18 ans Single Cask Porto Barros est particuièrement charmeur, au nez envoûtant de fruits secs, de bouche intense, avec ces nuances de réglisse et d’orange amère, superbe, à prévoir, par exemple, sur un dessert au fruits rouges, nappé de chocolat.

Philippe Gélas
46 - 48, avenue Edmond Bergès
32190 Vic-Ferenzac
Téléphone :05 62 06 30 11
Télécopie : 05 62 06 58 95
Email : contact@gelas.fr
Site personnel : www.gelas.fr

Domaine de La GAYÈRE


Cette arrière-petite-fille, petite-fille et fille de vigneron reprend le domaine familial de 50 ha en 1997.  “En 2014, après 17 ans d’expérience, nous raconte Christèle Plantevin, je n’avais jamais vu autant de changement et d’évolution du raisin en 15 jours, cette belle arrière-saison nous a permis de faire une jolie récolte. C’est un millésime que j’aime beaucoup, très fin, avec de la matière, très fruité et une belle couleur. Ce vin très soyeux et gourmand sera facile à boire et risque de beaucoup plaire.” Voilà un très séduisant Cairanne Gayère Galante 2011, Mourvèdre (70%), et Grenache, vendanges manuelles, égrappage total, vinification par cépage sans levurage, élevage en cuves, au nez de cerise confite et d'épices, très corsé, charnu, très savoureux, aux nuances subtiles d'humus, de mûre et de poivre en bouche. Le CDR rouge 2012 (50% Grenache, 40% Carignan et 10% Syrah), aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée. Il y a encore ce CDR rouge Les Cabanons de mon Père 2012, tout en nuances aromatiques où dominent la réglisse et les épices, de bouche puissante mais fondue. Excellent Cairanne Villa Romana rouge 2010, médaille d’Or concours des Vins Orange 2011, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d’épices, avec des tanins bien enrobés, un vin riche, d’une finale généreuse.

Christèle Plantevin
Les Garrigues
84290 Cairanne
Téléphone :04 90 30 83 34
Email : plantevin.christele@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainegayere.fr

Château BELLE GARDE


Voilà bien un excellent Bordeaux rouge 2012, élevé en fûts de chêne, qui sent bon son Merlot très majoritaire (80%, le reste en Cabernet-Sauvignon), tout en bouche, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante, de fort bonne garde. Très joli 2011, de bouche ample, aux notes de mûre et d’humus, aux tanins équilibrés, tout en rondeur.  Superbe Bordeaux Supérieur l’Excellence rouge 2010 (50% Merlot, 50 % Cabernet franc (vinification dans 2 cuves tronconiques permettant d’effectuer des pigeages journaliers une cuvaison de 5 semaines environ est réalisée avec un apport d’oxygène sous marc, élevage 12 mois), tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche puissante, de belle évolution. Le Bordeaux blanc 2012 (70% Sauvignon blanc, 10% Sauvignon gris et 20% Sémillon, macération pelliculaire de 12 heures, élevage sur lies fines pendant 6 mois...), tout en puissance et finesse, très fin, ample au nez, qui allie structure et distinction, avec ces notes de fumé et d’agrumes séduisantes.

Éric Duffau
2 692, route de Moulon
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 49 12
Télécopie :05 57 24 41 28
Email : duffau.eric@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-ericduffau.com

DOMAINE DE FONTLADE


« Rigueur et Passion », pourrait être notre devise. Rigueur dans nos méthodes de culture et d’élaboration de nos vins, passion pour notre métier et notre terroir. Le vignoble de 40 ha, propriété de la baronne Philippe de Montremy depuis plus d’un demi-siècle, s’étend sur des coteaux calcaires. Les étés chauds et secs de ces dernières années, nous ont permis d’élaborer des vins puissants, aromatiques et élégants. Des rouges chaleureux, des rosés aux arômes de fruits rouges séduisants, des blancs floraux et frais. En 2008, l’élégance plus que la puissance caractérisera nos vins. Remarquable Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée de l’Hermite Maunier Vieilles Vignes 2007 (60% Syrah, 30% Grenache et 10% Cabernet), élevé 8 mois en fûts de chêne, aux arômes de fruits cuits et d’épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d’excellente garde. Complexe, la cuvée Saint Qvinis rouge 2006, est de robe profonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit son évolution. La cuvée Saint-Qvinis rosé 2011 est de belle teinte, bien fruitée au nez comme en bouche, qui mérite une cuisine épicée, toujours très séduisante comme le Côtes-de-Provence rosé Aurélia Prima 2010, un assemblage de Syrah et Grenache (50/50) qui a macéré une nuit avant d’être saigné et vinifié à froid (en dessous de 17°), qui développe des nuances de fleurs et d’épices, mêlant richesse et souplesse, de bouche fruitée.

Véronique Goupy
Route de Cabasse
83170 Brignoles
Téléphone :04 94 59 24 34
Télécopie :04 94 72 02 88
Email : chateau-de-fontlade@vinsdusiecle.com
Site : chateau-de-fontlade
Site personnel : www.chateau-de-fontlade.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de MONTINE


Ancienne ferme du Château de Grignan, rendu célèbre par la Marquise de Sévigné, le Domaine de Montine, totalise aujourd’hui 80 ha dont 70 ha de vignes.
Voilà un excellent Grignan-les-Adhémar rouge cuvée Émotion 2013 (Grenache et Syrah à parts égales, issu d’une sélection de raisins de vieilles vignes, élevage en fûts de chêne, en foudres et demi-muids durant 1 an), classique, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, un vin chaleureux et gourmand. Le Grignan-les-Adhémar rouge Secret de Terroir 2014 (parts égales de Grenache et de Syrah, vendange totalement égrappée), d’une belle couleur soutenue et sombre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, typé, est également une réussite.
La Cuvée Gourmandise blanc 2014, 6 cépages rentrent dans l’assemblage de cette cuvée (Roussane, Marsanne, Viognier, Clairette, Bourboulenc et Grenache blanc), très bien vinifié, développe des senteurs à dominante de fruits secs (abricot) et d’aubépine, un vin élégant au palais. Le Vinsobres rouge 2011, médaille d’Or Paris 2013, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, de bouche puissante et fondue à la fois, demande un peu de temps. Il y a aussi ce Grignan-les-Adhémar cuvée Gourmandise rosé 2014 (Grenache, Syrah et Cinsault), médaille d’Or Paris 2015, souple et friand, franc et fruité, qui s’accorde aussi bien sur des gougères que sur une terrine de la région (6 €), et le Grignan-les-Adhémar blanc cuvée Viognier 2014, rond et frais à la fois, de bouche complexe et fine. Gîte sur place.
Jean-Luc et Claudy Monteillet

Château CALON SEGUR


La famille Gasqueton a vendu cette splendide propriété, où j’ai passé des moments rares avec Denise Gasqueton, en savourant des vins sublimes, à un groupe bancaire auquel s’est associé, minoritairement, le groupe de Jean-François Moueix.
Excitez vos papilles avec ce Saint-Estèphe 2011, corsé, au nez complexe (fraise des bois, réglisse), d’une grande intensité en finale avec ces notes bien persistantes et très caractéristiques de fumé, de mûre et d’épices, de belle base tannique, puissant et complet, de garde. Le 2010 est superbe. Couleur, structure, concentration et distinction s’associent dans ce grand vin à la fois d’une grande finesse et d’une charpente très dense, de longue garde. Exceptionnel 2009, à la tête de son appellation, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, très structuré, un grand vin puissant, complexe et charmeur.

Château SIGOGNAC


J'ai passé de beaux moments durant une trentaine d'années à Sigognac, dégustant à foison, avec mes amis Bonnie. Le vignoble (47 ha) est planté sur un sol argilo-sableux et argilo-calcaire. Depuis le rachat du Château en mars 2009, de nombreux travaux de restructuration et d'amélioration de la vigne ont été mis en place, parmi lesquels : la complantation, le travail du sol et la restructuration des parcelles trop anciennes, dans un seul et même but, homogénéiser la qualité et la structure du vignoble.
Ce Médoc 2011, classique du millésime, de robe pourpre, au nez intense, est très bien équilibré, aux connotations de cassis mûr et de truffe, fondu mais puissant au palais. Excellent 2010, aux notes de fruits mûrs (prune, groseille) et de sous-bois, aux tanins bien présents et fondus à la fois, corsé, coloré, ample et riche en bouche. Goûtez le 2009, de couleur dense, avec de beaux reflets vifs et brillants, un vin concentré d'une belle complexité aromatique.
Christophe AllardVignobles Allard SAS

> Les précédentes éditions

Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Vins LAMBERT


Château CADET-BON


ZOELLER


HAMM


Château de LAUBERTRIE


Jean-Marie NAULIN


AUVIGUE


Château de PIOTE


Domaine de la COMMANDERIE


Domaine JAFFELIN Père et Fils


Château BOURSEAU


Château NOZIÈRES


GODINEAU Père et Fils


De VENOGE


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Domaine Franck PEILLOT


Earl POIRON-DABIN


Château HENNEBELLE


Pierre FRICK et Fils


Château Les GRAVES


Domaine DOZON


Château TROTTE VIEILLE


Château ORISSE du CASSE


Domaine GROS Frère et Soeur


A.MARGAINE


CANARD-DUCHÊNE


Château CANTENAC



CHATEAU VALGUY


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU HOURBANON


CHATEAU DE BEAUREGARD


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


SCE DU CLOS BELLEFOND



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales